Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Niger > CAM DED - Projet d'appui à la prévention de la malnutrition aiguë sévère des enfants de 0 à 5 ans et AGR pour leurs mères

CAM DED - Projet d'appui à la prévention de la malnutrition aiguë sévère des enfants de 0 à 5 ans et AGR pour leurs mères

Porteur de projet

Coordination d'Actions Multi sectorielles pour un Développement Durable (CAM DED)

Localisation Tillabéry, Niger
Durée 2019 - 2022
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 100 000,00 €

 

Contexte et problématique

Le Niger est un pays sahélien marqué par de fortes instabilités sur le plan climatique et par une très haute vulnérabilité du point de vue économique et alimentaire. C’est l’un des pays les plus vastes de l’Afrique de l’ouest avec une superficie de 1 267 000 Km2. Le Niger demeure un pays très pauvre avec des ressources humaines limitées. Le pays est classé en dernière position au monde en termes d’indice de développement humain (189ème sur 189 pays en 2018).

La crise alimentaire et nutritionnelle qui se répète et s’intensifie en fréquence et sévérité depuis le début des années 2000 sévit sur un terrain de pauvreté. La situation nutritionnelle des enfants de moins de cinq ans reste alarmante, malgré une amélioration depuis la crise alimentaire de 2005 : 42% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique (due à une alimentation inadéquate et aux maladies sur de longues durées) et un enfant sur dix souffre de malnutrition aiguë (due à une alimentation insuffisante ou une maladie récente).

Les facteurs explicatifs sont la pratique inadéquate de l’allaitement associant l’eau et les aliments solides trop tôt, l’alimentation peu diversifiée, des maladies fréquentes et des pratiques traditionnelles comme le sevrage précoce ou les privations alimentaires. Le jeune âge de la mère et son état de santé fragilisent également l’état nutritionnel de l’enfant.

Tout en privilégiant la prévention, le Ministère de la Santé Publique a renforcé la prise en charge des cas de malnutrition aussi bien au niveau des Centres de Santé Intégrés (CSI) qu’au niveau des hôpitaux. Un Protocole de prise en charge de la malnutrition, élaboré en 2005, est régulièrement adapté au contexte évolutif. Les efforts fournis n’ont pas permis de fléchir le niveau des indicateurs problème nutritionnel (50% de malnutrition chronique), niveau élevé et la quasi-stagnation de la mortalité maternelle depuis 1990 (7% à 6,48% de décès des mères en 2006). La région de Tillabéry est considérée comme l’une des régions les plus à risques en matière de malnutrition. 

Afin de faire face à cette situation de malnutrition chronique, l’ONG CAM DED propose la reconduction du projet d’action communautaire durable soutenu par la DCI en 2017 et 2018, pour une durée de 3 ans (2019-2021). L’objectif principal du projet est la prise en charge et la prévention de la malnutrition des enfants de 0 à 5 ans dans les Centre de Santé Intégrés de Tabla , Bonkoukou et Makani-Gao avec l’ajout de la case de santé de Chiwil (département de Filingué Région de Tillabéry-Niger), en dynamisant le changement des comportements alimentaires et une assistance alimentaire (produits locaux) pour les foyers vulnérables.

Ce projet qui cible l’ODD n° 1 « éliminer la pauvreté » n°2 « éliminer la faim » et n°3 « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge », s’inscrit sur les deux volets stratégiques de la Coopération internationale de Monaco au Niger qui sont la sécurité alimentaire et la santé et est parfaitement aligné sur le programme phare de la nutrition infantile.

 Objectif général 

Contribuer à réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans liée à la malnutrition au sein du système sanitaire des Centres de Santé Intégrés de Tabla, Bonkoukou, Makani-Gao et Chiwil.

Objectifs spécifiques 

  • Renforcer les capacités des acteurs sanitaires locaux pour garantir un dépistage précoce, la prévention et une prise en charge de qualité de la malnutrition aiguë sévère des enfants de moins de 5 ans dans les Centres de Santé Intégrés de Tabla, Bonkoukou, Makani-Gao et Chiwil
  • Soutenir une réponse durable dans les communes pour la prise en charge et la prévention de la malnutrition de l’enfant de 0 à 5 ans en dynamisant le changement des comportements alimentaires et en favorisant une consommation des produits alimentaires locaux
  • Promouvoir l’implication de la communauté dans la prévention et la prise en charge de la malnutrition
  • Augmenter et diversifier les revenus des mères vulnérables ayant des enfants de moins de 5 ans

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 1.296 enfants de moins de 5 ans
  • 2.808 mères réparties dans 21 groupements féminins
  • 648 ménages

Bénéficiaires indirects

61 878 dont 24 584 hommes et 37 294 femmes

Résultats attendus

  • La malnutrition aiguë sévère est réduite de 75% dans les quatre centres de santé
  • 75% des comportements des mères sur la prise en charge des enfants est améliorée (hygiène, planning familial, allaitement maternel...)
  • 75% des groupements de femmes appliquent les bonnes pratiques nutritionnelles
  • 80% des groupes cibles peuvent identifier les signes de la malnutrition et tes référer aux centres de
    santé
  • Les revenus des femmes ont augmenté avec un accès à une alimentation en qualité et en quantité suffisantes par la consommation de lait de chèvre
  • Les pratiques d’élevage et la restitution de chèvres permettent l’autonomisation des femmes et l’augmentation du capital des ménages
http://cooperation-monaco.gouv.mc/fr/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Niger/CAM-DED-Projet-d-appui-a-la-prevention-de-la-malnutrition-aigue-severe-des-enfants-de-0-a-5-ans-et-AGR-pour-leurs-meres

Accessibilité