Accueil > Priorités > Cartographie des projets en cours > Afrique du Nord & Méditerranée > Maroc > KANE YA MAKANE - Tanouir essaimé Phase IV

KANE YA MAKANE - Tanouir essaimé Phase IV

Porteur de projet

Kane Ya Makane 

Localisation Maroc
Dates 01/01/2021 31/12/2023
Domaine d'intervention Education & protection de l’enfance
Financement 220 000,00 €

Contexte et problématique :

L’Etat marocain a déployé d’importants efforts durant la dernière décennie en matière d’accès à l’éducation notamment en portant le taux de scolarisation dans l’école primaire à 99,5%. Malgré cela le système éducatif marocain demeure en crise avec notamment un taux d’alphabétisation de 56% et une durée effective de la scolarisation de 5 ans et demi illustrant la forte déperdition entre le primaire et le collège.

Afin d’améliorer les performances de ce secteur, le Maroc a adopté la vision stratégique 2015-2030 pour la réforme de l’École, posant ainsi les bases d’une école nouvelle à l’horizon 2030. Cette vision intègre l’ensemble des cibles de l’ODD 4 et vise à rénover le système de l’éducation vers plus d’équité et d’égalité des chances. Compte tenu de cette priorité forte marquée par le Gouvernement marocain, un effort particulier a été fait par la Principauté de Monaco dans le domaine de la lutte contre l’abandon scolaire.

Les programmes développés par l’association Kane Ya Makane depuis 2009 et appuyés par la Principauté de Monaco depuis 2010, s’inscrivent pleinement dans ce cadre. Ils permettent de lutter contre l’abandon scolaire en milieu rural à travers le déploiement dans les écoles primaires publiques de programmes artistiques favorisant l’épanouissement et l’éveil personnel des enfants ainsi que leur présence à l’école tout au long de la journée. En effet, en milieu rural, les enfants au primaire sont scolarisés par demi-journée. Le programme appuie et renforce également l’apprentissage du français. Les ateliers artistiques peuvent être conduits en arabe ou en français. Enfin un travail spécifique est réalisé en dernière année de primaire avec les enfants et leurs parents pour préparer l’entrée au collège (visite d’établissement, élaboration des « projets de vie », etc). La qualité du programme ainsi mis en place par l’association Kane Ya Makane a été reconnu en 2019 par le Ministère de l’Education Marocain avec lequel elle a à présent un accord de partenariat.

La phase III (2017-2020) du projet liant la Principauté et l’association marocaine a été marquée, outre l’anniversaire des 10 ans de l’association en 2019, par le passage en 2020, en raison de la pandémie de COVID, à l’enseignement en ligne via la digitalisation des contenus du programme (650 capsules ont été réalisées).

Cette quatrième phase a été conçue comme une phase de sortie qui permet de :

  • pérenniser le programme dans les écoles où il est actuellement déployé ;
  • transmettre le savoir-faire acquis à d’autres structures pour qu’elles puissent aussi le mettre en œuvre ;
  • passer le relais à d’autres structures pour la poursuite de l’encadrement et du développement du programme. 

Objectif général 

Essaimer le programme Tanouir auprès de nouvelles structures pour qu’il profite à encore plus d’enfants et pérenniser son déploiement dans les écoles actuelles d’intervention.

Objectifs spécifiques 

  • Autonomiser la poursuite du déploiement du projet Tanouir dans les écoles actuelles de déploiement ;
  • Favoriser l’appropriation et le déploiement de tout ou partie du programme Tanouir auprès d’acteurs assurant l’encadrement d’enfants. 

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 7.500 enfants âgés de 6 à 11 ans, 10 associations et 60 écoles.

Bénéficiaires indirects

  • 6.000 enfants, 5.000 parents et enfants et 50 professeurs et écoles.

Résultats attendus

  • La structure relais est créée et fonctionne dans de bonnes conditions ;
  • Le déploiement du projet Tanouir dans les écoles par la structure relais se réalise dans de bonnes conditions de qualité ;
  • Les outils facilitant l’appropriation du programme Tanouir sont finalisés ;
  • Une cinquantaine d’acteurs divers (associations, Ministères, écoles …) ont pris connaissance du programme Tanouir et du dispositif disponible pour sa démultiplication ;
  • Des pistes de pérennisation ou de démultiplication dans d’anciennes écoles d’intervention ou auprès d’anciens animateurs Kane Ya Makane sont identifiées et mises en place ;
  • Une dizaine d’associations et autres structures ont intégré tout ou partie du programme Tanouir dans leurs activités ;
  • Des institutions nationales et régionales se sont impliquées dans la démultiplication du projet Tanouir. 

Actualités du projet KANE YA MAKANE - Tanouir essaimé Phase IV

L’association Kane Ya Makane fête ses 10 ans
23 décembre 2019 Dépêche

Maroc : l’association Kane Ya Makane fête ses 10 ans

A l’occasion de la soirée anniversaire des 10 ans de l’association marocaine Kane Ya Makane, jeudi 5 décembre à Casablanca, Bénédicte Schutz, Directeur de la Coopération Internationale du Gouvernement Princier, s’est félicitée...

Lire la suite de Maroc : l’association Kane Ya Makane fête ses 10 ansLire la suite
Voir toutes les actualités pour ce pays
http://cooperation-monaco.gouv.mc/fr/Priorites/Cartographie-des-projets-en-cours/Afrique-du-Nord-Mediterranee/Maroc/KANE-YA-MAKANE-Tanouir-essaime-Phase-IV

Accessibilité