Accueil > Actualités > S.E. Mme Carole Lanteri rend une visite de courtoisie à Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme

S.E. Mme Carole Lanteri rend une visite de courtoisie à Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme

S.E Mme Carole Lanteri, Ambassadeur, Représentant Permanent de la Principauté auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, a rendu ce jour une visite de courtoisie à Michelle Bachelet, nouvelle Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme.

De gauche à droite : Gilles Realini (Premier Secrétaire à la Mission Permanente de Monaco à Genève), Francesca Casalone (Stagiaire à la Mission Permanente de Monaco à Genève), Michelle Bachelet (Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme) et S.E Mme Carole Lanteri (Ambassadeur, Représentant Permanent de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève).

A cette occasion, l’Ambassadeur et la Haut-Commissaire ont évoqué l’engagement de la Principauté en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme, en particulier en faveur des plus vulnérables (enfants, femmes, personnes handicapées…). S.E. Mme Carole Lanteri a également rappelé la coopération initiée depuis de nombreuses années entre le Gouvernement Princier et le Haut-Commissariat, qui se traduit notamment par le versement de contributions volontaires qui ont atteint, en 2018, un montant global de 60 000 €.

Michelle Bachelet a pour sa part salué certains récents développements intervenus en Principauté en matière de droits de l’Homme, notamment la création en 2013 du Haut-Commissariat à la protection des droits, des libertés et à la médiation et, plus récemment, la mise en place du Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes. Elle a également félicité Monaco pour son engagement à l’occasion de son 3ème Examen Périodique Universel, qui s’est tenu le 12 novembre 2018.

L’Ambassadeur et la Haut-Commissaire ont enfin échangé sur les différents mécanismes onusiens d’évaluation des politiques nationales en matière de droits de l’Homme (Comité des droits de l’enfant, Comité contre la torture etc…), qui peuvent avoir une incidence positive sur l’évolution des pratiques et le développement normatif au sein des pays examinés.

Pour rappel, le Haut-Commissaire aux droits de l’Homme est nommé par le Secrétaire général de l’ONU. Il dirige le Haut-Commissariat, dont le mandat qui lui a été confié par l’Assemblée générale est de promouvoir et de protéger tous les droits de l’Homme. A cette fin, il soutient la mise en oeuvre des normes internationales relatives aux droits de l’homme sur le terrain, aide les gouvernements à remplir leurs obligations et encourage les individus à faire valoir leurs droits. De plus, il se prononce objectivement sur les violations des droits de l’Homme dans le monde.

Rencontre entre le Gouvernement Princier et le nouveau représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés

14 janvier 2019

Mme Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération accompagnée d'une délégation*, a reçu, v... Lire la suite[+]

Monaco et l'aide humanitaire d'urgence en 2018

21 décembre 2018

En 2018, le Gouvernement Princier a répondu aux appels d’aide d’urgence humanitaire à hauteur de 400000 €, touchant ainsi 275.000 bénéficiaires dir... Lire la suite[+]

http://cooperation-monaco.gouv.mc/fr/Actualites/S.E.-Mme-Carole-Lanteri-rend-une-visite-de-courtoisie-a-Michelle-Bachelet-Haut-Commissaire-des-Nations-Unies-aux-droits-de-l-Homme

Accessibilité