Homepage > Projects > Monaco’s Official Development Assistance projects > North Africa and the Mediterranean > Morocco > FAO - Programme de réduction des pertes alimentaires pour les filières des dattes, figues et pommes dans les systèmes oasiens du Maroc

FAO - Programme de réduction des pertes alimentaires pour les filières des dattes, figues et pommes dans les systèmes oasiens du Maroc

Project leader

FAO

Location Morocco
Duration 2019 - 2021
Intervention Area Food security
Funding 500 000,00 €
Organisation internationale FAO

 

Contexte et problématique

Plus d’un milliard d’hectares de terres - soit 28% des superficies agricoles du monde - servent annuellement à produire de la nourriture perdue ou gaspillée. Au Maroc, les pertes et le gaspillage alimentaires (PGA) représentent aussi un véritable défi pour la sécurité alimentaire, une source de pertes économiques pour les producteurs de denrées alimentaires et les acteurs de la chaîne de valeur, et une perte de toutes les ressources utilisées pour produire et manipuler la nourriture qui est finalement non consommée. Raison pour laquelle, le Maroc a lancé en 2015 avec la FAO l’élaboration de la stratégie nationale pour la réduction des PGA. Les PGA dans les zones oasiennes à revenu faible sont principalement causées par des limitations financières, techniques et de gestion qui touchent les récoltes, le stockage, les équipements de refroidissement (dans les cas de conditions climatiques difficiles), la qualité des infrastructures générales, les systèmes d’emballage et de commercialisation.

Le présent projet sera développé sur 4 sites oasiens (Akka, Figuig, Imilchil-Amellago, Dades-Mgoun) et pour trois filières : la datte, la pomme et la figue. Sur le plan national, il répond aux objectifs du pilier Il du Plan Maroc Vert lancé en 2008 qui porte sur l’accompagnement solidaire de la petite agriculture en vue d’améliorer les revenus précaires des familles des agriculteurs et agricultrices à travers la réalisation de projets économiquement viables. Par ailleurs, le projet permettra d’accompagner le gouvernement marocain dans la mise en oeuvre de son Plan d’Action Climat (NDC), et plus particulièrement dans le renforcement de la résilience des communautés issues des écosystèmes vulnérables. Le projet s’inscrit également dans le cadre des Plans de Développement Régional fPDR) déjà élaborés ou en préparation des Régions concernées (Souss-Massa, L’Oriental et Drâa-Tafilalet).

Au niveau local, à travers la valorisation des ressources locales et l’accompagnement des producteurs pour le développement d’activités génératrices de revenu, le projet s’inscrit dans le deuxième Axe de compétitivité territoriale de la Stratégie de développement durable des zones oasiennes et de l’arganier et notamment dans son dossier stratégique « Valoriser les ressources agricoles en développant des filières à fort potentiel ». Enfin, il contribue à la réalisation de l’Objectif de Développement Durable (ODD) 2 - « éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable », de l’ODD 5 - «parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles » et de l’ODD 12 « établir des modes de consommation et de production durables ».

 

Objectif général du projet

Réduire les pertes alimentaires pour les filières des dattes, figues et pommes dans les systèmes oasiens du Maroc.

 

Objectifs spécifiques 

  • Améliorer la connaissance sur les pertes alimentaires et l’innovation dans les domaines techniques, économiques, sociaux et environnementaux des chaînes de valeur des dattes, figues et pommes;
  • Renforcer les capacités techniques et de gestion des différents acteurs des filières des dattes, figues et pommes afin de réduire les pertes alimentaires;
  • Augmenter le revenu et la qualité de l’emploi des acteurs des filières et la résilience socio-économique des communautés en investissant dans des systèmes alimentaires efficaces
  • Capitaliser et essaimer les bonnes pratiques.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

5 unités de production soit 2.000 personnes

Bénéficiaires indirects

15.600 personnes

Résultats attendus

Des données et informations sont générées sur les contraintes de chaque filière et les impacts socioéconomiques des pertes (cartographie des filières, estimation des pertes, identification des facteurs des
pertes);

  • Des solutions innovantes pour la réduction des pertes alimentaires sont proposées en consultation avec les acteurs des filières concernées
  • Des outils de gestion des connaissances sont développés;
  • Les capacités des acteurs des filières sont renforcées pour la génération d’une plus grande valeur ajoutée;
  • Les filières concernées sont mieux équipées en matière de conditionnement, entreposage, transformation et transport;
  • Les bénéfices destinés aux acteurs des filières sont renforcés;
  • Des leçons sur la réduction des pertes alimentaires sont apprises et capitalisées durant la vie du projet;
  • Un projet de mise à l’échelle pour la réduction de pertes alimentaires est formulé;
  • Une plateforme multi-acteurs de communication et de diffusion des bonnes pratiques de réduction des pertes alimentaires, « success stories » et opportunités de duplication des actions du projet est établie.

 

 

 

http://cooperation-monaco.gouv.mc/en/Projects/Monaco-s-Official-Development-Assistance-projects/North-Africa-and-the-Mediterranean/Morocco/FAO-Programme-de-reduction-des-pertes-alimentaires-pour-les-filieres-des-dattes-figues-et-pommes-dans-les-systemes-oasiens-du-Maroc

Accessibilité