Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Multipays > Multi-pays > Comunità di Sant'Egidio - Renforcement des systèmes de santé du Malawi et du Mozambique et réduction de la mortalité due au VIH et maladies non tra...

Comunità di Sant'Egidio - Renforcement des systèmes de santé du Malawi et du Mozambique et réduction de la mortalité due au VIH et maladies non transmissibles

Porteur de projet

Comunità di Sant'Egidio

Localisation Malawi, Mozambique
Durée 2019 - 2021
Domaine d'intervention Santé
Financement 300 000,00 €

Contexte et problématique

Au cours des dernières années, la lutte contre le VIH/SIDA a connu un progrès remarquable : en 2017, on note une réduction de la mortalité due au VIH de 51% par rapport à 2004, et près de 59% des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) avaient accès à la thérapie antirétrovirale en 2017, soit une augmentation de près de 8 millions depuis 2010 (UNAIDS).

Du fait de ces avancées, les maladies non-transmissibles (MNT) s’installent désormais comme le nouveau défi majeur en matière de santé pour les pays en développement, affectant de façon  disproportionnée les populations les plus pauvres et vulnérables, dont les PVVIH. Selon l’OMS, près de 30 millions de personnes meurent en moyenne du fait des MNT chaque année. Les MNT représentent la première cause de décès pour 70% de la population mondiale, et deviendront la première cause de handicap dans les 20 prochaines années. Le Malawi et le Mozambique, pays voisins de la région d’Afrique du sud-est, souffrent d’un double fardeau : celui des MNT combiné aux épidémies de maladies infectieuses, avec des répercussions directes sur leurs systèmes de santé déjà très fragiles. Les gouvernements locaux ne parviennent pas à répondre à la forte demande en accès aux soins, et dépendent fortement de l’aide extérieure, souvent dans le cadre d’aide d’urgence lors d’épidémies ou du fait des conséquences du changement climatique.

La Comunità di Sant’Egidio est implantée dans les deux pays depuis plusieurs années et a une expérience considérable dans le secteur de la lutte contre le VIH, à travers le programme DREAM, financé par le Gouvernement de la Principauté de Monaco pour la période 2015-2018. Ce programme s’est démontré capable d’offrir aux bénéficiaires un accès aux soins de qualité et à un suivi biologique, avec des taux de mortalité des PVVIH suivis très faibles (entre 1.5% et 3%) et de très bas taux de transmission de l’infection de la mère à l’enfant (2%). Le présent projet a pour principal objectif d’améliorer les systèmes de santé du Malawi et du Mozambique en réduisant la mortalité due aux MNT, via le renforcement des compétences du personnel médical et l’apport de meilleurs équipements. Il s’insère dans la suite logique du projet DREAM, en se basant sur les acquis et sur l’expertise de la Comunità di Sant’Egidio, tout en s’adaptant au nouveau défi de santé. Un fort focus reste mis sur les femmes PVVIH suivies lors du projet DREAM. Le projet participe notamment à atteindre l’ODD n°3 « santé et bien-être » (cible 3.3)

Objectif général 

Améliorer les systèmes de santé du Malawi et du Mozambique et réduire la mortalité due au VIH et aux maladies non-transmissibles (MNT)

Objectifs spécifiques 

Améliorer l’état de santé des personnes vivant dans les régions centre et sud du Malawi et dans 4 régions du Mozambique par le renforcement de compétences et la fourniture d’équipements aux structures de santé

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • Environ 36.000 adultes vivant au Mozambique et environ 14.000 adultes vivant au Malawi, dont 70% de femmes PVVIH enregistrées dans le programme de prévention de transmission mère/enfant
  • Environ 200 membres du personnel de santé

Bénéficiaires indirects

  • Environ 190.000 personnes au Malawi et au Mozambique

Résultats attendus

  • Le personnel de santé et de laboratoire acquiert des compétences en matière de gestion intégrée du VIH, de la Tuberculose et des MNT
  • Un service de diagnostic avancé est disponible pour 50.000 patients
  • Environ 50.000 personnes ont accès à des soins de qualité pour la tuberculose, le VIH, le cancer du col de l’utérus et les MNT
  • Un service de télémédecine amélioré est disponible pour 50.000 personnes
  • Une sensibilisation accrue autour du cancer du col de l’utérus et des MNT au Malawi et au Mozambique est mise en place pour environ 50.000 personnes

 

http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Multipays/Multi-pays/Comunita-di-Sant-Egidio-Renforcement-des-systemes-de-sante-du-Malawi-et-du-Mozambique-et-reduction-de-la-mortalite-due-au-VIH-et-maladies-non-transmissibles

Accessibilité