Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Maghreb et Méditerranée > Tunisie > TAYSIR CONSEIL - Soutenir un modèle de microfinance responsable, innovant et durable en Tunisie

TAYSIR CONSEIL - Soutenir un modèle de microfinance responsable, innovant et durable en Tunisie

Porteur de projet

Taysir Conseil (association tunisienne)

Localisation Tunisie
Durée 2018 - 2020
Domaine d'intervention Insertion socio-économique
Financement 1 459 953,00 €

Contexte

Depuis 2011, le secteur de la microfinance en Tunisie est en pleine évolution. Les pouvoirs publics tunisiens ont compris que la microfinance peu développée dans le Pays avant la révolution, pouvait être utile pour répondre aux objectifs de développement de la Tunisie.

C’est dans ce contexte que la Coopératîon monégasque a noué un premier partenariat avec l’ONG française Adie International (2013-2017) visant à soutenir la création et le développement d’une structure locale Taysir composée de deux entités : une institution de microfinance « Taysir Microfinance » adossée à une association « Taysir Conseil » dédiée à l’accompagnement des clients de microcrédits. L’approche d’ADIE et de Taysir consistait à cibler les personnes les plus vulnérables (ruraux, femmes et jeunes du centre ouest du Pays) et à mettre l’accent sur les services non financiers pour la formation et l’accompagnement des bénéficiaires de microcrédits.

Aujourd’hui, Taysir a gagné en autonomie, compte parmi les 6 principales institutions de microfinance actives en lunisie et est également reconnue pour ses services non financiers de qualité, soutenus par Monaco.

Ce projet avait fait l’objet d’une visite du Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures et la Coopération, M. Gilles TONELLI, à l’occasion de la 3e réunion de la Commission bilatérale qui s’est tenue à Tunis le 6 juillet 2017.

Le présent projet constituera une contribution aux ODD n°1 (éliminer l’extrême pauvreté), n°8 (croissance économique soutenue, plein emploi et travail décent) et n°10 (réduction des inégalités).

Objectif général 

Contribuer au renforcement de l’impact socioéconomique de la Microfinance en Tunisie en apportant une réponse complète aux besoins du public cible, à travers une offre d’accompagnement adaptée et le portage de projets de structuration de filières économiques axées sur le développement régional.

Objectifs spécifiques 

  • Améliorer l’offre de protection de remplacement pour les enfants privés de milieu familial et en situation de handicap par des prestations de prise en charge de type familiale (unités de vie à caractère familiale et familles d’accueil spécialisées)
  • Amener les professionnels du centre socio-éducatif ESSANAD à adopter les nouvelles approches du handicap comme référentiel pour l’accompagnement des usagers au sein de l’établissement;
  • Appuyer l’association «Health & Psychology Association » pour qu’elle puisse jouer un rôle important dans la promotion d’une approche basée sur les droits humains dans la prise en charge des enfants privés de milieu familial et en situation de handicap.Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 8.000 micro-entrepreneurs, petits exploitants agricoles et éleveurs, et travailleurs indépendants;
  • 150 conseillers et 14 directeurs d’agence de Taysir qui bénéficieront de formations.

Bénéficiaires indirects 

  • les familles des micro-entrepreneurs, les acteurs économiques en amont et en aval des chaînes de valeur, les communautés rurales et les autorités locales.

 Résultats attendus

  • 6.000 micro-entrepreneurs bénéficient de services non financiers diversifiés et adaptés à leurs besoins, leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences, de renforcer leurs projets et de développer leurs activités et de formaliser leur activité ;
  • 150 directeurs d’agence et conseillers d’accompagnement sur le terrain voient leurs compétences techniques renforcées, aussi bien dans leur coeur de métier qu’en matière d’identification des besoins, de prescription et de suivi des services non financiers procurés aux clients ;
  • 1.000 emplois sont créés ;
  • 2.000 micro-entrepreneurs dopent leurs activités ; les filières existantes (lait, recyclage, apiculture) seront soit dynamisées et structurées, grâce à une meilleure couverture de leurs chaînes de valeur et à un soutien accru provenant d’acteurs publics, privés et associatifs, soit réorientées vers une forme d’intervention plus légère et adaptée au secteur d’activité ;
  • Un nouveau projet autour d’une filière à potentiel est créé ;
  • La capacité de Taysir Conseil à influencer son écosystème et à augmenter son impact est renforcée ;
  • L’autonomie financière de Taysir Conseil est améliorée (Taysir couvrira 20% de ses besoins en financement à partir de 2019).
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Maghreb-et-Mediterranee/Tunisie/TAYSIR-CONSEIL-Soutenir-un-modele-de-microfinance-responsable-innovant-et-durable-en-Tunisie

Accessibilité