Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Maghreb et Méditerranée > Mauritanie > SANTE SUD - Renforcement des mécanismes de lutte contre la drépanocytose

SANTE SUD - Renforcement des mécanismes de lutte contre la drépanocytose

Porteur de projet

Santé Sud

Localisation Mauritanie
Durée 2018 - 2020
Domaine d'intervention Santé
Financement 180 000,00 €

Contexte

Atteignant environ 50 millions de personnes, la drépanocytose peu connue du grand public est la première maladie génétique mondiale. Selon l’OMS, 1 enfant sur 2 atteint meurt avant l’âge de 5 ans sans prise en charge.

La Coopération monégasque a fait de la lutte contre la drépanocytose une de ses priorités et un de ses cinq programmes phares. En Mauritanie, elle soutient depuis 2010 l’Association de Soutien aux Drépanocytaires de Mauritanie (ASDM) dans ses activités de dépistage et de sensibilisation. Par ailleurs, l’ASDM fait partie des 6 associations composant le « REAL Drépanocytose », réseau africain de lutte contre la drépanocytose qui est soutenu par la Coopération Monégasque depuis 2014.

En 2012, une étude commanditée par la Coopération monégasque et réalisée par l’ASDM, avec en appui l’expertise de Santé Sud, a révélé une forte prévalence de 12% chez les femmes enceintes du gène responsable de la maladie. De fait, la Mauritanie fait partie des pays où la drépanocytose constitue un problème majeur de santé publique et où de nombreux cas de mortalité et de morbidité pourraient être évités.

Le Ministère de la Santé mauritanien vient de désigner en 2017 un point focal national pour la drépanocytose en la personne du Directeur de la Direction de la Lutte contre les Maladies (DLM). Ils seront pleinement impliqués dans la mise en œuvre du projet.

Le projet s’inscrit selon l’Objectif de Développement Durable n°3 (Santé et bien-être pour tous).

Objectif général

Diminuer la mortalité et la morbidité liées à la drépanocytose en Mauritanie.

Objectifs spécifiques

Renforcer la prévention, le dépistage et la prise en charge de la drépanocytose de la première ligne de soins des régions prioritaires de Gorgol, Brakna et Guidimakha, jusqu’à la référence nationale à Nouakchott.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • Patients pris en charge à l’hôpital régional de Kaedi, dans les centres de santé des régions Ie Gorgol, Brakna et Guidimakha, au CHN, au CHME, à l’hôpital de l’amitié et à l’hôpital de Zaid ainsi que le public ciblé par la campagne de sensibilisation
  • 69 médecins et personnels soignants

Bénéficiaires indirects :

  • Les familles de ces patients

Résultats attendus

  • Le cadre de prise en charge des personnes drépanocytaires est renforcé selon une démarche pluri-acteurs
  • Des dispositifs de sensibilisation au dépistage et à la prévention de la drépanocytose sont élaborés et mis en œuvre par la société civile
  • Le protocole de prise en charge de la drépanocytose est mis en oeuvre de la première ligne à la référence nationale dans les régions prioritaires de Gorgol, Brakna et Guidimakha
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Maghreb-et-Mediterranee/Mauritanie/SANTE-SUD-Renforcement-des-mecanismes-de-lutte-contre-la-drepanocytose

Accessibilité