Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Maghreb et Méditerranée > Liban > MISSION ENFANCE - Animation sociale pour les réfugiés syriens et les libanais

MISSION ENFANCE - Animation sociale pour les réfugiés syriens et les libanais

Porteur de projet

Mission Enfance

Localisation Deir Al Ahmar
Durée 2018 - 2019
Domaine d'intervention Insertion socio-économique
Financement 40 000,00 €

Contexte

Le centre social de Deir Al Ahmar a été construit par Mission Enfance en 2009, grâce au soutien financier de la Principauté de Monaco, afin d’offrir aux enfants libanais de ce village, situé dans la vallée de la Bekaa à une dizaine de kilomètres de Baalbek, un lieu de soutien scolaire et d’activités sportives, culturelles et artistiques.

Depuis 2012, pour faire face à l’afflux de réfugiés syriens, le centre a fourni avec l’appui de Mission Enfance et du Gouvernement princier une aide d’urgence régulière notamment aux familles qui ont fui le conflit voisin : soutien scolaire, activités extrascolaires, sessions techniques (cuisine, couture, mécanique…), séances de conscientisation et bien d’autres.

La situation étant de plus en plus tendue entre les réfugiés syriens et les populations hôtes de cette zone particulièrement touchée par le chômage, la Communauté du Bon Pasteur (congrégation religieuse implantée au Liban depuis 1893) en partenariat avec Mission Enfance a décidé d’ouvrir et d’encourager la participation des femmes et des jeunes libanais aux séances techniques et aux séances de conscientisation. Ces sessions réunissant les deux communautés permettent de créer du lien et d’apaiser les relations.

Ces sessions permettent également aux femmes syriennes et libanaises de prendre une part plus active dans la vie familiale et de la communauté.

Objectif général 

Favoriser la bonne cohabitation entre les communautés libanaise et syrienne de Deir Al Ahmar et la région

Objectifs spécifiques

  • Offrir une perspective professionnelle et sociale aux femmes et aux jeunes syriens et libanais de Deir Al Ahmar et la région
  • Participer au changement des comportements au sein des communautés

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 150 bénéficiaires des sessions techniques (75% de femmes, 70 % de Syriens)
  • 1 400 bénéficiaires des séances de conscientisation (70% de femmes et autant de Syriens que de Libanais)

Bénéficiaires indirects

  • les familles des participants
  • les commerçants
  • la communauté de manière générale

Résultats attendus

  • Réaliser neuf sessions techniques chaque année
  • Une trentaine de séances de conscientisation sont organisées chaque année
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Maghreb-et-Mediterranee/Liban/MISSION-ENFANCE-Animation-sociale-pour-les-refugies-syriens-et-les-libanais

Accessibilité