Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Niger > FONDATION MERIEUX - Poursuite du projet Réseau d’Afrïque de l’Ouest des Laboratoires (RESAOLAB Niger)

FONDATION MERIEUX - Poursuite du projet Réseau d’Afrïque de l’Ouest des Laboratoires (RESAOLAB Niger)

Porteur de projet

Fondations MERIEUX

Localisation Niger
Durée 2018 - 2020
Domaine d'intervention Santé
Financement 403 356,00 €

Contexte

En Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement au Niger, les laboratoires manquent de moyens nécessaires pour fournir un diagnostic fiable aux cliniciens. C’est le secteur qui a le moins bénéficié d’aides et d’investissements des gouvernements ces dernières décennies.

RESAOLAB, le Réseau d’Afrique de l’Ouest des Laboratoires d’Analyses Médicales, initié par la Fondation Mérieux, est le premier programme régional qui apporte une réponse à cette problématique de santé publique en prenant en compte l’ensemble des facteurs qui affectent la gouvernance et la performance des laboratoires.

L’intégration du Niger au projet RESAOLAB a permis de poser de solides bases pour l’amélioration de la santé publique dans le pays (gouvernance du secteur de laboratoires, renforcement de capacités des acteurs du secteur, construction et réhabilitation d’infrastructures, mise en place de système de gestion et de qualité et création d’un réseau régional). Néanmoins, les ressources dont dispose le Ministère de la Santé Publique du Niger demeurent insuffisantes (6% des dépenses publiques) et un soutien international est encore indispensable pour pérenniser les activités menées ces 5 dernières années dans le cadre du projet RESAOLAB.

La poursuite du soutien apporté par le Gouvernement Princier au Niger permettra de pérenniser les activités mises en place dans le cadre de RESAOLAB, d’améliorer la qualité des laboratoires et de replacer le secteur de la biologie médicale au coeur du système de santé. Le projet permettra également de renforcer le réseau régional des laboratoires de biologie médicale, favorisant les collaborations Sud-Sud nécessaires à l’appropriation et à la pérennisation des activités.

Le projet sera mis en oeuvre au Niger en étroite collaboration avec la Direction des Laboratoires de Santé du Ministère de la Santé du Niger également signataire du Protocole d’Accord. Il cible l’ODD 3 « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge » (cible 3.2, 3.3, 3.4, 3.9 3a, 3d) aligné sur le volet stratégique de la Coopération monégasque dans le domaine de la santé. Le Gouvernement Princier, unique bailleur pour cette seconde phase, contribue à la mise en place d’une réponse à la fois locale et régionale.

Objectif général

Renforcer durablement la qualité et l’accès au diagnostic biologique au Niger par la pérennisation des activités et résultats du Programme RESAOLAB.

Objectifs spécifiques

• Améliorer la stratégie nationale des laboratoires du Niger;
• Améliorer le bon fonctionnement des laboratoires du Niger;
• Renforcer la coopération régionale sur la thématique de la biologie médicale.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

• La Direction des Laboratoires de Santé du Niger; le personnel des laboratoires publics et privés du Niger (plus d’une centaine de personnels de laboratoire).
• Les directions/divisions des laboratoires des autre pays de la Communauté Économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).Bénéficiaires indirects

Bénéficiaires indirects

• Les Autorités sanitaires du pays et population entière du Niger (20 millions).

Résultats attendus

• un Plan de mise en œuvre de la Stratégie nationale des laboratoires est rédigé et diffusé;
• un manuel de sécurité dans les laboratoires d’analyses de biologie médicale est rédigé et diffusé;
• le personnel de laboratoires est formé au sein des centres de Zinder et de Niamey (bactériologie, hématologie, parasitologie, biochimie)
• au moins 10 laboratoires publics et privés participent à l’évaluation externe de la qualité (EEQ)
• 1 biologiste médical du Niger est formé au Burkina Faso dans le cadre du D.E.S. de biologie médicale:
• 2 personnes du Niger participent aux journées de la biologie;
• 3 personnes du Niger participent aux comités de pilotage internationaux et ateliers.

Actualités du projet FONDATION MERIEUX - Poursuite du projet Réseau d’Afrïque de l’Ouest des Laboratoires (RESAOLAB Niger)

Bâtiment de Resaolab - RESAOLAB - Inauguration de la Direction des Laboratoires de Santé, Niamey, 13 mars 2018 ©DR
29 mars 2018 Dépêche

Poursuite du partenariat entre le Gouvernement Princier et la Fondation Mérieux en Afrique de l’Ouest

La Direction de la Coopération Internationale (DCI) vient de réaffirmer son soutien à RESAOLAB (Réseau d’Afrique de l’Ouest des Laboratoires d’Analyses Biologiques), un programme de renforcement des capacités de sept pays d’Afr...

Lire la suite de Poursuite du partenariat entre le Gouvernement Princier et la Fondation Mérieux en Afrique de l’Ouest Lire la suite
Voir toutes les actualités pour ce pays
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Niger/FONDATION-MERIEUX-Poursuite-du-projet-Reseau-d-Afrique-de-l-Ouest-des-Laboratoires-RESAOLAB-Niger

Accessibilité