Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Niger > CAMDED - Appui à la prévention et à la prise en charge de la malnutrition aiguë des enfants de 0 à 5 ans

CAMDED - Appui à la prévention et à la prise en charge de la malnutrition aiguë des enfants de 0 à 5 ans

Porteur de projet

Coordination d'Actions Multi-sectorielles pour un Développement Durable (CAMDED)

Localisation Niger, département de Filingué
Durée 2017 - 2018
Domaine d'intervention Santé
Financement 30 000,00 €

Contexte

Le Niger, avec une population de 19.8 millions d’habitants, est classé en 2016 à l’avant dernier rang de l’Indice du Développement Humain (187/188ème). Ce pays sahélien est marqué par de fortes instabilités sur le plan climatique et par une très haute vulnérabilité du point de vue économique et alimentaire. Le Niger demeure un pays très pauvre avec des ressources humaines limitées et des ressources naturelles relativement importantes. 45% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et le pays est marqué par un niveau élevé de la croissance de la population (un taux de fécondité de 7.2 enfants par femme) avec une très faible couverture sanitaire et des indicateurs sociaux au-dessous de la moyenne.

Le Niger fait face à des crises alimentaires et nutritionnelles qui se répètent et s’intensifient en fréquence et en sévérité depuis le début des années 2000. La situation nutritionnelle des enfants de moins de cinq ans reste alarmante, malgré une amélioration depuis la crise alimentaire de 2005 : deux enfants sur cinq souffrent de malnutrition chronique (due à une alimentation inadéquate et aux maladies sur de longues durées) et un sur dix de malnutrition aiguë (due à une alimentation insuffisante ou une maladie récente). Les facteurs explicatifs sont également la pratique inadéquate de l’allaitement associant l’eau et les aliments solides trop tôt, l’alimentation peu diversifiée, des maladies fréquentes et des pratiques traditionnelles comme le sevrage précoce ou les carences alimentaires. Par ailleurs, le jeune âge de la mère et son état de santé et d’éducation peuvent fragiliser l’état nutritionnel de l’enfant.

Le Ministère nigérien de la Santé Publique, tout en privilégiant la prévention, a renforcé la prise en charge des cas de malnutrition aussi bien au niveau des Centres de Santé Intégrés (CSI) qu’au niveau des hôpitaux. Un protocole de prise en charge de la malnutrition, élaboré en 2005, est régulièrement adapté au contexte évolutif.

Les efforts fournis n’ont cependant pas permis d’améliorer les indicateurs : prévalence de la faim (50% de malnutrition chronique), niveau élevé et quasi-stagnation de la mortalité maternelle depuis les années 1990 (1 décès toute les 186 naissances).

La région de Tillabéry est considérée comme l'une des régions les plus à risques de malnutrition en 2017. De plus, la situation sécuritaire du pays entraîne des déplacements des populations fuyant les conflits dans les pays voisins, comme le Mali (vers Tillabéry) et le Nigéria (vers Diffa).

Pour faire face à cette situation de malnutrition chronique, l’ONG nigérienne Coordination d'Actions Multisectorielles pour un Développement Durable (CAM DED) propose un projet d’action communautaire durable pour la prise en charge et la prévention de la malnutrition des enfants de 0 à 5 ans dans les CSI de Tabla, Bonkoukou et Makani-Gao (département de Filingué, région de Tillabéry). Le projet cherche à agir sur le changement des comportements alimentaires et à fournir une assistance alimentaire par des produits locaux pour les foyers vulnérables.

Ce projet cible l’ODD 2 « éliminer la faim » et l’ODD 3 « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge ».

Objectif général

Contribuer à réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans liée à la malnutrition, à travers l’appui à la prévention et à la prise en charge nutritionnelle au sein des Centres de Santé Intégrés (CSI) de Tabla, de Bonkoukou et de Makani-Gao. 

Objectifs spécifiques

  • Renforcer les capacités des acteurs sanitaires locaux pour garantir un dépistage précoce, la prévention et une prise en charge de qualité de la malnutrition aiguë sévère des enfants de moins de 5 ans dans les CSI de Tabla, Bonkoukou et Makani-Gao
  • Soutenir une réponse régionale durable pour la prise en charge et la prévention de la malnutrition de l’enfant de 0 à 5 ans en dynamisant le changement des comportements alimentaires et une assistance alimentaire (produits locaux) pour les foyers vulnérables durant la période de soudure
  • Promouvoir l’implication de la communauté dans la prévention et la prise en charge de la malnutrition

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :
1.144 enfants et 1.441 mères soit 2.285 personnes.

Bénéficiaires indirects :
24.484 hommes et 37.083 femmes soit 61.567 personnes.

Résultats attendus

  • Les dépistages sont réalisés sur les enfants de 6 mois à 5 ans dans les CSI de Tabla, Bonkoukou et Makani-Gao
  • 75% des accompagnants des enfants de 6 mois à 5 ans reconnaissent les signes de la malnutrition chez les enfants
  • Les familles vulnérables sont informées, conseillées et adhèrent aux composantes de la santé de la mère et de l’enfant puis sont formées à l’éducation nutritionnelle
  • La formation en maraîchage, en transformation et conservation alimentaire, entrepreneuriale et organisationnelle des femmes est encouragée
  • Les conditions socio-économiques des familles identifiées vulnérables sont améliorées, les risques de malnutrition pour les enfants des familles ciblées par le projet sont diminués.
  • L’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois est promu
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Niger/CAMDED-Appui-a-la-prevention-et-a-la-prise-en-charge-de-la-malnutrition-aigue-des-enfants-de-0-a-5-ans

Accessibilité