Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Niger > ACTION CONTRE LA FAIM - Lutte contre l'insécurité nutritionnelle dans le département de Mayahi

ACTION CONTRE LA FAIM - Lutte contre l'insécurité nutritionnelle dans le département de Mayahi

Porteur de projet

Action contre la Faim

Localisation Mayahi
Durée 2018 - 2020
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 300 000,00 €

Contexte

A Mayahi, situé dans la partie Nord du département nigérien, environ 83% des chefs de ménage ont pour principale activité l’agriculture (principale source d’activité économique du Niger pour plus de 80% de sa population). Cette zone connait régulièrement des problèmes d’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

La faible production agricole et de fourrage, les effets liés aux changements climatiques, la paupérisation généralisée des populations et l’explosion démographique, ainsi que la baisse drastique de la fertilité des sols du fait des pratiques agricoles inadaptées sont autant de facteurs qui contribuent à l’aggravation de la situation alimentaire et nutritionnelle des ménages.

56.3 % de ces ménages ne disposent de stocks que pour une durée de 0 à 4 mois après les productions agricoles et près de 80% épuiseraient leur stock avant 6 mois. La production agricole reste souvent insuffisante pour couvrir les besoins alimentaires des ménages et la plupart d'entre eux rentre en soudure précoce trois mois après les récoltes. Une telle situation les amène à recourir à des pratiques risquées telles que l’endettement, la vente de biens sources de revenus, la consommation de produits non préférés et l’exode rural.

Le projet vise à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle grâce à une approche intégrée et multisectorielle dans trois communes de Mayahi (Attantané, Mairerey et Tchaké) qui concentrent une forte proportion de personnes pauvre et très pauvres dans leur lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie. Ce projet s’inscrit dans la lignée des stratégies l’Initiative Les Nigériens Nourrissent les Nigériens » (I3N) qui constitue l’instrument principal de défense du droit à l’alimentation des Nigériens et représente le mécanisme de mise en œuvre de l’Alliance Global pour les Initiatives de Résilience (AGIR).

Par ailleurs, Action contre la Faim, en consortium avec le Gret, Concern, Misola et Garin Yaraa, vient de débuter la mise en œuvre d’un projet de promotion de farines fortifiées localement. Ce nouveau projet financé par la Coopération Monégasque servira également de plateforme pour s’assurer d’une alimentation équilibrée auprès des nourrissons nouvellement sevrés et les jeunes enfants.

Objectif général 

Contribuer à l'amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables dans le Département de Mayahi 

Objectifs spécifiques 

  • Augmenter et diversifier les revenus des ménages vulnérables ayant des enfants de moins de 5 ans ;
  • Améliorer la compréhension des points de vulnérabilités, la prise en compte de la nutrition dans les analyses de contexte, la surveillance et les systèmes d’Alerte précoces afin d’apporter une réponse aux causes multisectorielles de la sous-nutrition.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 500 ménages d’agriculteurs/trices pauvres et très pauvres (soit 3500 bénéficiaires)
  • 10 groupes féminins composés de : 3 groupes de 30 femmes à Tchaké, 3 groupes de 30 femmes à Maireyrey, 4 groupes de 30 femmes à Attantané (soit 300 bénéficiaires)
  • dix écoles primaires : 4 écoles dans la commune de Tchake, 3 écoles à Maireyrey et 3 écoles à Attantané (soit 3000 bénéficiaires)

Les bénéficiaires indirects

  • 13200 personnes : les membres des ménages bénéficiant des infrastructures, des sensibilisations et des formations de paysans à paysans à travers les champs écoles ; les membres des différents groupes qui bénéficieront d'un appui ; les élèves et parents d’élèves impactés par les activités de jardins et de troupeaux scolaires ; les clients des ménages bénéficiant de l’appui aux filières niébé et moringa.

Résultats attendus

  • les systèmes de production familiale sont intensifiés, diversifiés et adaptés aux changements climatiques ;
  • l’autonomie économique des groupes est amélioré ;
  • le système de surveillance intégré est renforcé au niveau communautaire dans le département de Mayahi ;
  • un dispositif de collecte, d’analyse et de diffusion des données informant sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle est fonctionnel.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Niger/ACTION-CONTRE-LA-FAIM-Lutte-contre-l-insecurite-nutritionnelle-dans-le-departement-de-Mayahi

Accessibilité