Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Mali > SOS SAHEL - Promouvoir l’emploi en milieu rural

SOS SAHEL - Promouvoir l’emploi en milieu rural

Porteur de projet

SOS SAHEL INTERNATIONAL - FRANCE

Localisation Mali
Durée 2018 - 2020
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 300 000,00 €

Contexte

Depuis 2012, le Mali est confronté à une crise sécuritaire qui a exacerbé le sous-emploi et particulièrement celui des jeunes. Cette jeunesse, qui représente 70% de la population, est aujourd’hui exposée aux recrutements des filières djihadistes mettant à mal la mise en œuvre de l’accord de paix conclu en 2015. Les conflits internes et externes ont également un impact très négatif sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations et viennent détériorer des situations déjà alarmantes, particulièrement pour les populations des parties désertiques du Nord du pays.

L’action proposée s’inscrit dans la stratégie de consolidation et d’expansion des acquis du Projet institutionnel de Reconstruction et de Relance Économique (PRRE) initié à la suite de la crise politique et sécuritaire de 2012 (mis en œuvre en partie par S0S Sahel de 2015 à 2017 aux côtés de la FAO et de Care International). Elle fait également partie intégrante du Projet de la Résilience à l’insécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PRIAN décembre 2016-juin 2020, mis en œuvre en partie par S0S SAHEL depuis décembre 2016. Ces deux programmes sont basés sur une approche intégrée et multisectorielle visant la reconstruction, la relance économique, le renforcement des capacités adaptatives des ménages vulnérables, des organisations communautaires de base, des ONG et des autorités locales.

Le présent projet vise plus particulièrement à créer les conditions de relance économique dans 8 communes des régions de Tombouctou, Mopti et Kidal grâce à la mise en œuvre de microprojets productifs comme l’installation de petites unités de transformation (lait, viande séchée et étuvage du riz), et l’aménagement-réhabilitation de périmètres hydro-agricoles (périmètres irrigués et maraîchers). Il touchera plus particulièrement les jeunes et les femmes qui, avant la crise, menaient en grande partie des activités génératrices de revenus.

Il contribue notamment aux Objectifs de Développement Durable n°1 « pas de pauvreté », n°2 « faim zéro » et n°8 « travail décent et croissance économique».

Objectif général

Contribuer à l’amélioration des revenus des populations vulnérables vivant dans 8 communes des régions de Tombouctou, Mopti et Kidal par la création d’emplois au profit des jeunes et des femmes des communes cibles.

Objectifs spécifiques

  • Contribuer au renforcement des capacités des organisations rurales de jeunes et de femmes par leur dynamisation afin de créer les conditions d’émergence d’activités productives collectives ou individuelles
  • Accroître les revenus des groupes sociaux vulnérables (jeunes, femmes) et contribuer à la création d’emplois

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 905 ménages pauvres et très pauvres, soit 6.335 personnes. Les activités de maraîchage, d’étuvage de riz et de petit élevage seront réservées exclusivement aux femmes des ménages cibles
  • 10 organisations communautaires de base (OCB) chargées du suivi et de la mise en oeuvre des activités au niveau communautaire. Le projet veillera au renforcement de leurs capacités afin de leur permettre de jouer pleinement leurs rôles

Bénéficiaires indirects :

  • L’ensemble de la population des communes cibles soit environ 70.766 personnes composées d’agriculteurs, d’éleveurs et d’agro-pasteurs. Ces populations bénéficieront d’actions d’informations/sensibilisation pour s’approprier le projet et s’investir pleinement pour l’atteinte des résultats escomptés
  • Les services techniques déconcentrés de l’Etat (Direction Régionale de l’Agriculture, du Génie Rural, Direction Régionale de de l’Assainissement du Contrôle de la Pollution et des Nuisances, Direction Régionale de la Production et des Industries Animales etc.). Le projet établira des protocoles avec ces différents services techniques pour assurer l’appui conseil nécessaire au profit des communautés bénéficiaires

Résultats attendus

  • Les capacités organisationnelles et techniques des groupements ou associations de jeunes et de femmes sont renforcées
  • Les capacités techniques des groupements ou associations de jeunes et de femmes sont renforcées
  • L’entreprenariat au sein des organisations de producteurs est développé
  • La production agrosylvopastorale est valorisée
  • L’accès des bénéficiaires au microcrédit est amélioré
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Mali/SOS-SAHEL-Promouvoir-l-emploi-en-milieu-rural

Accessibilité