Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Mali > SAMUSOCIAL INTERNATIONAL - Protection et promotion des droits des enfants vivant en rue

SAMUSOCIAL INTERNATIONAL - Protection et promotion des droits des enfants vivant en rue

Porteur de projet

Samusocial International

Localisation Bamako
Durée 2020 - 2022
Domaine d'intervention Insertion socio-économique
Financement 240 000,00 €

Contexte :

L’enfance vulnérable est un programme phare de la politique de coopération au développement du Gouvernement Princier. La Coopération monégasque a un partenariat privilégié avec le Samusocial International dans plusieurs pays (Tunisie, Burkina Faso et Mali). Depuis 2015, le Samusocial Mali participe au cadre de coordination des actions du Gouvernement de Monaco au Mali qui a pour objectif d’assurer une meilleure coordination entre les différents acteurs de l’enfance vulnérable dans le pays et de mutualiser les actions soutenues par la Coopération monégasque.

Au Mali, de nombreux facteurs politiques, sociaux et économiques contribuent à expliquer le phénomène des enfants et jeunes vivant en situation de rue à Bamako : urbanisation croissante, paupérisation de la population, désintégration familiale et rupture des solidarités communautaires traditionnelles en milieu urbain, absence de « filets de sécurité» en termes de protection sociale.  Ainsi, la population des enfants et jeunes vivant en rue (EJVR) à Bamako est de plus en plus nombreuse. Aucun chiffre officiel n'est disponible mais le nombre de bénéficiaires du Samusocial Mali augmente chaque année, d'autant plus depuis la crise sécuritaire de 2012 (483 EJVR pris en charge en 2011 contre 1.447 en 2019). Les enfants et jeunes pris en charge par le Samusocial Mali vivent quasiment en permanence dans la rue. Ce sont des garçons et des filles (certaines sont des jeunes mères isolées) âgés de 12 à 25 ans. Ils sont issus des localités de l’intérieur du Mali, des zones périphériques de Bamako et des milieux défavorisés de la capitale.

Dans la rue, les enfants et jeunes se retrouvent en totale rupture de protection familiale et donc d’un cadre socioculturel, juridique et politique garantissant leur protection, leur développement et leur épanouissement. Face à cette situation, le présent projet vise à répondre aux besoins des EJVR de manière globale et complète en contribuant à leur protection et à la promotion de leurs droits. Plus spécifiquement, le projet vise à renforcer la protection des enfants et jeunes vivant en rue, à leur proposer des perspectives de réinsertion sociale, familiale et/ou professionnelle ainsi qu'à mobiliser et accentuer les synergies entre les acteurs publics et associatifs concernés par la prise en charge de ces enfants.

Il s’agit de la troisième phase de soutien, élaborée sur la base d'une évaluation externe réalisée en fin d’année 2019. La phase précédente (2017-2019) a notamment permis de prendre en charge 2.049 EJVR (dont 900 jeunes filles et jeunes filles mères), d’accompagner 519 d’entres eux dans leurs projets de réinsertion sociale et professionnelle et de permettre à 439 d'entre eux de bénéficier de la couverture maladie universelle malienne.

Bénéficiaires

  • 2.000 enfants et jeunes vivant en rue à Bamako (EJVR), dont au moins 600 filles et 500 EJVR nouvellement identifiés.
  • Au moins 180 professionnels intervenant dans la prise en charge des EJVR formés.
  • 50 membres du cadre de concertation (20 représentants des administrations publiques locales et nationales et 30 responsables d’associations).
  • 120 leaders communautaires et 80 responsables (politiques, administratifs, élus locaux, responsables d’associations, partenaires techniques et financiers)  sensibilisés.

Objectif général :

Protéger et promouvoir les droits des enfants et jeunes en rupture familiale et vivant en rue au Mali.

Objectifs spécifiques :

  • Renforcer la protection et la prise en charge des enfants et jeunes en rupture familiale et vivant en rue à Bamako.
  • Renforcer les perspectives de réinsertion sociale et professionnelle pour les enfants et jeunes en rupture familiale et vivant en rue à Bamako.Renforcer la synergie entre les acteurs et la mobilisation des pouvoirs publics et des partenaires en faveur des enfants et jeunes en rupture familiale et vivant en rue.
  • Renforcer la synergie entre les acteurs et la mobilisation des pouvoirs publics et des partenaires en faveur des enfants et jeunes en rupture familiale et vivant en rue.

Résultats attendus :

  • La prévention et les réponses aux situations de violence et d’abus sur les enfants et jeunes en situation de rue sont renforcées.
  • Les enfants et jeunes en situation de rue ont accès à des services répondant à leurs besoins.
  • Les enfants et jeunes qui le souhaitent sont accompagnés dans leur projet d’insertion sociale, familiale, économique et/ou professionnelle.
  • Les acteurs sont engagés dans le processus de concertation et se mobilisent pour lutter contre l’exclusion des enfants et jeunes de la rue.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Mali/SAMUSOCIAL-INTERNATIONAL-Protection-et-promotion-des-droits-des-enfants-vivant-en-rue

Accessibilité