Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Mali > FAO - Renforcement de la résilience face aux changements climatiques dans la région de Mopti à travers l’appui aux initiatives féminines

FAO - Renforcement de la résilience face aux changements climatiques dans la région de Mopti à travers l’appui aux initiatives féminines

Porteur de projet

Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

Localisation Mopti
Durée 2020 - 2023
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 300 000,00 €
Organisation internationale FAO

Contexte

La Principauté de Monaco et la République du Mali ont signé un Accord cadre de coopération en 2011. La sécurité alimentaire est un programme phare de la politique de coopération au développement du Gouvernement Princier. 

Au Mali, le secteur agricole emploie près de 90% de la population active. Les femmes sont présentes à 75% dans l’agriculture. Elles jouent un rôle crucial dans la production, la transformation et la commercialisation des aliments, elles sont les garantes de la sécurité alimentaire de leur famille et de leur communauté. L’amélioration du statut social et économique des femmes au sein de leur foyer et de leur communauté a un impact direct sur la sécurité alimentaire et la nutrition, en particulier sur la nutrition des enfants. Malheureusement, dans les régions Nord du pays, les femmes sont moins impliquées que les hommes dans les travaux agricoles. Avec le conflit, la crise alimentaire, la dégradation de la situation socio-économique et des conditions sanitaires, la détérioration de la situation nutritionnelle s’est fortement accentuée (30% de malnutrition infantile).

Avec l’appui du Gouvernement de la Principauté de Monaco, la FAO a mis en œuvre dans la région de Mopti un premier projet intitulé « Appui à l’autonomisation économique des femmes rurales dans le contexte de l’insécurité alimentaire et des changements climatiques au Mali » portant sur la période 2016-2018 au bénéfice de
1.000 femmes. Les résultats ont été très satisfaisants et les femmes ont souhaité bénéficier à nouveau de l’accompagnement de la FAO pour atteindre un niveau d’autonomisation plus important. La présente proposition permettra de consolider et élargir les résultats de la première phase.

Ce projet contribuera prioritairement aux ODD2 (Lutte contre la faim), cibles 2.1 "éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons, ait accès tout au long de l’année à une alimentation saine, nutritive et suffisante" et 2.3 "doubler la productivité agricole et les revenus des petits producteurs alimentaires" et ODD 5 (Egalité entre les sexes).

Objectif général 

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie de 350 femmes rurales (350 ménages) de la Région de Mopti afin de renforcer la résilience et la sécurité alimentaire et nutritionnelle de leur ménage par la promotion du maraîchage, de l’embouche de petits ruminants, de la transformation des produits agricoles, de l’accès au crédit et de l’éducation nutritionnelle.

Objectif spécifique 

Apporter une assistance technique à 350 ménages vulnérables dans la Région de Mopti en renforçant leur capacité de production par la création d’actifs de production et de transformation.

Bénéficiaires directs

350 femmes/ménages, soit 2.450 personnes au total.

Résultats attendus

Les conditions de vie, la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour 350 ménages vulnérables de la Région de Mopti sont améliorées :

  • Deux périmètres réhabilités et équipés pour la production maraichère sont fonctionnels.
  • Les capacités de 300 ménages sont renforcées dans le domaine de la production maraîchère.
  • Les capacités de 50 ménages sont renforcées dans le domaine de l’embouche de petits ruminants (ovins).
  • Les capacités des bénéficiaires sont renforcées dans les domaines de la transformation, conservation, commercialisation des produits maraîchers et la gestion coopérative.
  • Les capacités des bénéficiaires sont renforcées pour la promotion et l’application de bonnes pratiques nutritionnelles.
  • Les acquis du projet sont capitalisés et diffusés auprès des différents acteurs intervenant dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
  • Les capacités de 350 ménages sont renforcées à la vie associative villageoise d’épargne et de crédit.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Mali/FAO-Renforcement-de-la-resilience-face-aux-changements-climatiques-dans-la-region-de-Mopti-a-travers-l-appui-aux-initiatives-feminines

Accessibilité