Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Mali > Appui à la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC)

Appui à la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC)

Porteur de projet

Direction Générale de la Protection Civile (DGPC)

Localisation Bamako
Dates 01/01/2019 31/12/2021
Domaine d'intervention Autres
Financement 125 000,00 €

Contexte et problématique :

En 2012, le Mali a été frappé par une crise sans précédent, à la fois sécuritaire et politique. Cette crise a provoqué un dysfonctionnement de l’appareil sécuritaire et engendré l’apparition de nouvelles menaces : le terrorisme et le grand banditisme. Ces nouvelles menaces imposent aux services de sécurité et de secours un effort d’équipement et d’adaptation de leurs politiques de formation à l’effet d’y faire face.

La Direction générale de la Protection civile du Mali, créée par ordonnance n°98-026/P-RM du 25 août 1998‚ est une Direction centrale rattachée au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

En 2017,  l’Etat malien a adopté la Loi de Programmation de la Sécurité Intérieure (LPSI) dans le but de renforcer de manière significative la capacité de réaction des forces de sécurité intérieure et de secours par l’équipement des unités opérationnelles.

Cependant, si des efforts réellement substantiels sont prévus pour la Protection civile sur cinq ans, ils concernent principalement l'achat d'équipements et la réalisation d'infrastructures pour les unités opérationnelles déployées sur le territoire et très peu de moyens sont prévus pour l'École Nationale de la Protection civile (ENPC).

Or, la LPSI prévoit dans son volet ressources humaines un recrutement annuel de 350 à 500 jeunes sapeurs-pompiers par an pour atteindre 4 000 hommes et femmes d’ici à 2022.

De son côté, colocalisée avec la Direction Régionale de la Protection Civile de Bamako et une compagnie d'incendie et de secours, l'ENPC a très peu évolué au fil du temps, aussi bien dans ses moyens pédagogiques de formation que dans son infrastructure de formation ou d’accueil des stagiaires en formation.

De plus, sous dotée en équipements opérationnels qui sont réservés en priorité aux unités déployées sur le terrain, l'ENPC n'est pas totalement en mesure aujourd'hui de former le personnel dans certains domaines spécialisés (reconnaissance en milieu périlleux ou difficiles comme les excavations, risques chimiques ou technologiques (NRBC - nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique…).

Suite à une mission de travail du Colonel Tony Varo en juin 2018, il a été décidé de soutenir l'ENPC à travers la formation de formateurs, à Monaco et à Bamako, et la dotation en matériels et équipements.

Ce partenariat contribuera notamment à l'atteinte des ODD 10 Inégalités réduites et 11 Villes et Communautés Durables, et plus particulièrement la cible 11.5 (d’ici à 2030, réduire considérablement le nombre de personnes tuées et le nombre de personnes touchées par des catastrophes). Il s’inscrit dans le programme phare Protection Civiile déjà mis en oeuvre au Burkina Faso et en Mauritanie.

Bénéficiaires :

Bénéficiaires directs :

  • 2.000 hommes et femmes Sapeur-Pompiers (effectif existant de la Protection Civile) dans la perspective de 4.000 hommes et femmes Sapeurs-Pompiers formés à l’horizon 2022.
  • L'École Nationale de la Protection Civile et ses formateurs.

Bénéficiaires indirects : la population du Mali (18,5 millions d’habitants)

Objectif général :

Renforcer les capacités de la protection civile du Mali dans le domaine de la formation.

Objectifs spécifiques :

OS1 : Mettre à la disposition de l’Ecole Nationale de la Protection Civile les moyens essentiels à la formation.

OS2 : Assurer des formations de formateurs au profit de la Protection Civile du Mali.

Résultats attendus :

  • L’ENPC dispose d’équipements et d’outils pédagogiques lui permettant d’assurer sa mission de formation du personnel et de soutien aux unités opérationnelles.
  • L’ENPC dispose d’une maison de la manœuvre permettant de mettre en pratique les cours théoriques et de simuler des situations réelles.
  • Les formateurs maliens formés par le Corps des Sapeurs-Pompiers de Monaco ont acquis les connaissances nécessaires pour former d’autres personnes sur les thématiques enseignées.

Actualités du projet Appui à la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC)

Formation Sapeurs-Pompiers maliens 2 - © Direction de la Communication / Stéphane Danna
13 septembre 2019 Dépêche

Protection civile : deux Sapeurs-Pompiers maliens en formation en Principauté

Du 9 au 13 septembre, les sergents-chefs Gourdo Maïga et Massa Traoré, Sapeurs-Pompiers maliens, étaient présents en Principauté pour parfaire leur formation et leurs techniques dans le domaine du sauvetage aquatique auprès de...

Lire la suite de Protection civile : deux Sapeurs-Pompiers maliens en formation en PrincipautéLire la suite
Voir toutes les actualités pour ce pays
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Mali/Appui-a-la-Direction-Generale-de-la-Protection-Civile-DGPC

Accessibilité