Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Burkina Faso > MINISTÈRE DE LA SANTE - Amélioration de la prise en charge de la drépanocytose

MINISTÈRE DE LA SANTE - Amélioration de la prise en charge de la drépanocytose

Porteur de projet

Ministère de la Santé du Burkina Faso

Localisation Burkina Faso
Durée 2017 - 2019
Domaine d'intervention Santé
Financement 250 000,00 €

Contexte

La drépanocytose est la première maladie génétique dans le monde avec une estimation de plus de 100 millions d’individus atteints. L’OMS estime à plus de 300.000 le nombre de naissance d’enfants par an dans le monde  présentant une forme grave d’hémoglobinopathie. La mortalité parmi ces enfants est élevée puisque 50 % décèderaient avant 5 ans en raison soit d’un défaut de dépistage, soit d’un défaut de prise en charge adéquate.

Au Burkina Faso, les données disponibles sont parcellaires et ne concernent pas tout le pays. On estime que sur 100.000 nouveaux nés, 600 sont drépanocytaires et présentent la forme la plus grave de la maladie (homozygotes SS) et le double, soit près de 1.200 personnes, une forme atténuée de la maladie (hétérozygotes SC).

Afin  d’améliorer la prise en charge de la drépanocytose au Burkina Faso, le Ministère de la Santé a souhaité mettre en œuvre un projet visant à améliorer à la disponibilité de données chiffrées mais aussi à mieux prendre en charge les patients (formation du personnel, prévention de la population, équipement adaptés, coordination des interventions).

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’ODD 3 « Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge » et notamment la cible 3.4 « D’ici à 2030, réduire d’un tiers, par la prévention et le traitement, le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et promouvoir la santé mentale et le bien-être »

Objectif général

Améliorer les capacités de prise en charge de la drépanocytose.

Objectifs spécifiques

  • Renforcer la prévention et l’accès aux soins des populations dans un district sanitaire de la Boucle du Mouhoun
  • Promouvoir la recherche pour la Santé sur la drépanocytose
  • Renforcer la coordination des interventions en faveur de la lutte contre la drépanocytose

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • Les personnes dépistées et suivies grâce au projet notamment les enfants de moins de 5 ans qui seront la principale cible (69 115)
  • Les mères (34 978) pour le dépistage néonatal et pour recevoir des informations sur la pathologie
  • Les ménages  et  la communauté (organisées en associations)

 Bénéficiaires indirects

  • Les médias (organisées en réseau) qui seront outillés pour la sensibilisation sur les premiers soins et le recours aux services de soins
  • Le personnel de santé dont les capacités de prise en charge seront renforcées
  • Le Programme National des Maladies Non Transmissibles (PNMNT) et la Direction Régionale de Santé (DRS) de la Boucle du Mouhoun (BMH) qui seront renforcés en termes de coordination des activités

 Résultats attendus

  • Le personnel de soins est formé et/ou recyclé et supervisé à la prise en charge de la drépanocytose
  • Le district sanitaire est doté de moyens pour la prise en charge de la drépanocytose
  • La famille et la communauté sont sensibilisées sur la drépanocytose et sur le dépistage et sur le recours aux soins
  • Le dépistage  est effectif dans le district
  • Les enfants dépistés suivent correctement le calendrier vaccinal et bénéficient d’une pénicillinoprophylaxie, d’une chimio prophylaxie saisonnière pendant la saison des pluies et d’une supplémentation en acide folique, en fer et d’un déparasitage tous les 6 mois          
  • Les données épidémiologiques (prévalence / incidence) de la drépanocytose dans la zone d’intervention sont connues ainsi que les connaissances, attitudes, et pratiques des ménages et praticiens sur la drépanocytose
  • Les interventions efficientes en matière de lutte  contre la drépanocytose sont répertoriées et les coûts d’interventions sont mieux estimés
  • L'impact économique de la drépanocytose sur les ménages est connu
  • Les résultats des différentes études sont validés et diffusés auprès des décideurs du Ministère de la Santé burkinabè
  • Un comité de coordination entre les acteurs est créé et fonctionnel
  • Des synergies d’actions entre le projet et les structures de références sont trouvées et le partenariat fonctionne notamment pour la gestion des complications
  • Le projet est visible et son fonctionnement est assuré
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Burkina-Faso/MINISTERE-DE-LA-SANTE-Amelioration-de-la-prise-en-charge-de-la-drepanocytose

Accessibilité