Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Burkina Faso > GRET - Aider les petites exploitations agricoles familiales et les PME agroalimentaires dans des chaînes durables

GRET - Aider les petites exploitations agricoles familiales et les PME agroalimentaires dans des chaînes durables

Porteur de projet

GRET

Localisation Burkina Faso
Durée 2018 - 2022
Domaine d'intervention Insertion socio-économique
Financement 400 000,00 €

Contexte

Le Burkina Faso est un pays enclavé d’Afrique subsaharienne, à faible revenu et aux ressources naturelles limitées.

Le secteur agro-sylvo-pastoral constitue une composante déterminante de l’économie burkinabé. Il occupe près de 80% de la population active et compte pour près de 40% du PIB. Le coton est la culture de rente la plus importante, même si les exportations aurifères ont pris de l’importance ces dernières années.

Il est à noter que malgré une tendance à la baisse, la malnutrition au Burkina Faso demeure endémique avec une prévalence de la malnutrition aiguë de 7,6% et des retards de croissance de 27,3% (SMART 2016). 33% des enfants sont mal nourris.

Le projet repose sur le développement de trois filières agricoles stratégiques : le niébé, le lait et les produits forestiers non ligneux (principalement le karité).

Un protocole d’entente de ce projet a été signé le 12 janvier 2018 à Ouagadougou entre le DREC et le bureau du GRET au Burkina Faso.

Ce projet contribue à plusieurs ODD, en particulier le n°2 « Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable ».

Objectif général 

Renforcer l’inclusion des petites exploitations agricoles familiales et des PME agroalimentaires dans des chaînes de valeur durables au Burkina Faso.

Objectifs spécifiques 

  • Renforcer le fonctionnement et la gouvernance des cadres interprofessionnels au sein des filières niébé, lait et produits forestiers non ligneux au niveau local et/ou national
  • Renforcer les capacités techniques (production, transformation, accès au marché et organisationnelles) des acteurs

Bénéficiaires

  • Les exploitations familiales et leurs groupements : 14.000 producteurs de niébé issus de 8 Organisations Paysannes, 300 femmes issues de 15 Organisations Paysannes de produits forestiers non ligneux, 750 éleveurs / producteurs de lait
  • Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) de transformation : 100 femmes issues de 15 PME de Produits Forestiers Non Ligneux, 50 boulangers, 100 femmes transformatrices de niébé, 30 mini-laiteries
  • Interprofessions : cadres de concertations régionaux, 4 plateformes d’innovation lait régionales, Direction des produits forestiers non ligneux, 3 cadres interprofessionnels

Résultats attendus

  • Les liens commerciaux entre les opérateurs sont formalisés et renforcés avec des contrats signés, des cahiers des charges élaborés, des bourses régionales organisées
  • Les espaces de concertation interprofessionnelle sont renforcés au sein de chaque filière au niveau territorial et/ou national
  • Les acteurs et consommateurs ont accès à des informations actualisées, des études et capitalisations sur les filières
  • Les producteurs sont appuyés pour une bonne gestion des ressources naturelles
  • Des services d’appui à la production sont disponibles pour les producteurs
  • Les producteurs et fabricants d’intrants sont renforcés
  • Les producteurs, leurs représentants et les comités de gestion des infrastructures sont accompagnés dans leur stratégie de commercialisation
  • Les infrastructures commerciales sont réhabilitées
  • Les appareils productifs sont modernisés
  • Les Micro et PME sont accompagnées afin d’améliorer la qualité de leurs produits et leurs stratégies commerciales
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Burkina-Faso/GRET-Aider-les-petites-exploitations-agricoles-familiales-et-les-PME-agroalimentaires-dans-des-chaines-durables

Accessibilité