Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Ouest et Sahélienne > Burkina Faso > CROIX ROUGE MONEGASQUE – Renforcement des réseaux de protection de l’enfant

CROIX ROUGE MONEGASQUE – Renforcement des réseaux de protection de l’enfant

Porteur de projet

Croix-Rouge Monégasque

Localisation Burkina Faso
Durée 2018 - 2019
Domaine d'intervention Insertion socio-économique
Financement 32 000,00 €

Contexte

Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres du monde, ce qui se traduit par une économie et un niveau de développement humain très faible. Avec une population estimée à plus de 18 millions en 2016, dont 45.5% sont des enfants âgés de moins de 14 ans.

Le Burkina Faso connaît les mêmes réalités que les autres pays de l’Afrique subsaharienne en matière des pires formes de travail des enfants et de traite d’enfants. Selon l’enquête nationale sur le travail des enfants, réalisée en 2006, par l’institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD) en collaboration avec le Bureau International du Travail, 41.1% des enfants burkinabè sont économiquement actifs, soit près de 1.6 millions d’enfants concernés. Les enfants travailleurs se retrouvent dans tous les secteurs d’activité, le travail domestique concerne 79.5% des filles de 5 à 17 ans. 92,23% des enfants travailleurs domestiques ont migré vers une région autre que leur région d’origine.

Ce projet couvre les Objectifs de Développent Durable n°2 « faim zéro », n°3 « bonne santé et bien-être » et n°8 « travail décent et croissance économique ».

Objectif général 

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants et en particulier des jeunes filles (en risque de migration précoce ou en situation de travail) au Burkina Faso.

Objectifs spécifiques 

  • Renforcer le système communautaire de protection des enfants et particulièrement des jeunes filles à risque ou en situation de pire forme de travail dans les villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso ainsi que dans la province du Poni
  • Améliorer la qualité d’écoute et d’accompagnement des enfants et jeunes filles victimes de violence dans la ville de Bobo-Dioulasso

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 266 participants aux ateliers
  • 500 enfants et jeunes filles à risque ou en situation de travail de la ville de Bobo-Dioulasso qui fréquenteront le centre d’accueil et d’écoute
  • 146 membres des réseaux communautaires de protections de l’enfant

Bénéficiaires indirects :

  • 1000 jeunes filles à risque ou en situation de travail dans les villes de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso qui seront accompagnés par les réseaux communautaires de protection de l’enfance
  • 2500 enfants (jeunes filles et garçons) dans les 6 villages d’intervention dans la province du Poni
  • 5000 membres de la communauté des trois zones d’intervention du projet JFAF

Résultats attendus

  • Les acteurs institutionnels et communautaires de la protection des enfants qui participent aux ateliers valident la stratégie de renforcement du système de protection des enfants et des jeunes filles au niveau communautaire
  • Les capacités d’intervention des réseaux communautaires existants sont renforcées
  • Les enfants et jeunes filles victimes de violence disposent d’un cadre d’accueil et d’écoute adapté
  • Le centre d’accueil et d’écoute offre des prestations de qualité aux enfants et jeunes filles victimes de violence
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Ouest-et-Sahelienne/Burkina-Faso/CROIX-ROUGE-MONEGASQUE-Renforcement-des-reseaux-de-protection-de-l-enfant

Accessibilité