Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > SANTE SUD - Renforcer l'accès aux soins de proximité pour les femmes et les enfants en milieu rural

SANTE SUD - Renforcer l'accès aux soins de proximité pour les femmes et les enfants en milieu rural

Porteur de projet

Santé Sud

Localisation Analamanga, Madagascar
Durée 2019 - 2020
Domaine d'intervention Santé
Financement 200 000,00 €

 

Contexte et problématique

De manière générale, l’accès aux soins de santé à Madagascar est en grande partie limité par la faiblesse de l’offre de soins, particulièrement en zone rurale, en raison d’une répartition inégale des centres de santé, du manque de ressources humaines en zones reculées et des difficultés d’approvisionnement en intrants. Seuls 3% du PIB du pays étaient consacrés à la santé publique en 2014, tandis que l’aide internationale au développement reste très insuffisante dans ce secteur (environ 12% de l’aide internationale).

La santé sexuelle et reproductive ne fait pas exception à la règle, comme l’indiquent les taux de mortalité maternelle (353/100 000 naissances vivantes en 2015) et néonatale (19,7% en 2015) qui, bien qu’en constante diminution, restent élevés. Ces résultats sont généralement liés à des dysfonctionnements et des retards de prise en charge des femmes enceintes dus à une recherche de soins tardive (absence d’informations, pratiques coutumières, manque de capacité financière), à une défaillance du référencement en cas de complications (éloignement géographique, coût des transports) ou encore à un manque de moyens humains et techniques permettant la prise en charge.

On note ainsi une faible fréquentation des structures médicales au cours de la grossesse : 66% des accouchements ne sont pas pris en charge par des professionnels de santé qualifiés. Face à ce manque, le gouvernement a, par Arrêté ministériel en 2015, décidé de promouvoir le développement de l’activité libérale pour les médecins et les paramédicaux tels que les sages-femmes, afin de renforcer l’offre de services de santé de proximité dans le pays, notamment en zone rurale.

Le présent projet, mis en place par Santé Sud, vise à installer huit sages-femmes communautaires, dans huit fokontany de huit communes rurales de la région d’Analamanga (1 sage-femme par commune). L’un des critères de sélection retenus est la distance entre les populations du fokontany et le CSB le plus proche, qui excède un rayon de 10 km de distance. Depuis 2002, Santé Sud a contribué à la mise en place d’un dispositif d’appui à l’installation de médecins généralistes en zone rurale et a pu observer les bienfaits de l’offre de services de santé privés de proximité à Madagascar. Les sages-femmes qualifiées et habilitées à la promotion des soins de santé sexuelle et reproductive permettront de réduire le temps de réflexion quant à la recherche de soins grâce à l’information de proximité sur les services existants, d’améliorer la collaboration entre les accoucheuses traditionnelles et les sages-femmes et de contribuer à l’accessibilité financière des prestations.

Ce projet s’inscrit dans la réalisation de I’ODD 3, dans la stratégie de la coopération monégasque (santé, premier domaine d’intervention prioritaire) ainsi que dans l’Accord cadre de santé signé avec le Ministère malagasy de la Santé publique en 2016.

 

Objectif général 

Renforcer l’accès des femmes et des enfants à des soins de qualité des femmes et des enfants en zones rurales à Madagascar.

Objectifs spécifiques 

  • Améliorer l’offre de soins de qualité et de proximité pour les femmes et les enfants par l’installation de 8 sages femmes communautaires dans des fokontany de la Région Analamanga.
  • Augmenter la demande en soins de qualité par la sensibilisation des foyers de l’aire de responsabilité des cabinets d’accouchement à l’utilisation des services de santé de proximité.

Bénéficiaires

56 000 habitants des 8 fokontany d’intervention, dont 13 104 femmes en âge de procréer et 8 960 enfants de moins de 5 ans, dont 2 240 enfants de moins d’un an.

Résultats attendus

  • Le dispositif d’installation des 8 sages-femmes communautaires est effectif et opérationnel.
  • Des soins de qualité sont délivrés aux communautés en général, aux femmes en âge de procréer et aux enfants en particulier.
  • Les foyers de l’aire de responsabilité du cabinet d’accouchement sont se lisés sur les différentes prestations disponibles et leur tarification, et des mécanismes de référencement sont mis en place au sein de la communauté.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/SANTE-SUD-Renforcer-l-acces-aux-soins-de-proximite-pour-les-femmes-et-les-enfants-en-milieu-rural

Accessibilité