Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > PRODECID-GIZ - Fonds multibailleurs d'appui à la société civile

PRODECID-GIZ - Fonds multibailleurs d'appui à la société civile

Porteur de projet

PRODECID-GIZ 

Localisation Madagascar
Durée 2017 - 2022
Domaine d'intervention Autres
Financement 550 000,00 €

Contexte

En dépit de l'adoption en 2015 du Plan National de Développement, Madagascar fait face à un véritable déficit de politiques et de leur mise en œuvre de manière cohérente. Cette situation a contraint de nombreuses Organisations de la Société Civile (OSC) à se substituer à l'Etat pour répondre, tant bien que mal, aux besoins de la population.

Ainsi, les Gouvernements successifs se sont déclarés ouverts à une participation de la société civile dans le champ des politiques publiques et de la gouvernance. Cependant le cadre politique, institutionnel et légal régissant les OSC demeure relativement obsolète (loi de base datant de l'indépendance) et fragmenté (textes divers et non harmonisés) n'assurant aucune protection à ces acteurs.

Une étude financée par l'UE recommande une refonte en profondeur de l'encadrement juridique de la société civile. Les études récentes pointent la faiblesse des capacités organisationnelles et institutionnelles des OSC, de leur participation dans le processus d'élaboration et de mise en œuvre des politiques publiques, le développement insuffisant d'espaces de dialogue, la fragilité du tissu associatif pourtant dense et diversifié, le rôle limité à la prestation de services ce qui rend difficile l'évolution vers des rôles de plaidoyer et de veille.

Un programme d'appui à la Société Civile, appelé DINIKA ("concertation" en malgache), financé par le 10e Fonds Européen de Développement a été mis en œuvre par la Délégation de l'UE, de juillet 2013 à septembre 2017. Ce programme, outre le financement de projets endogènes, visait à proposer un renforcement des compétences des OSC et un accompagnement de proximité pour améliorer leur structuration, leur gouvernance et leurs capacités de plaidoyer. Entre décembre 2016 et septembre 2017, une phase pilote d'un Fonds commun d'appui à la SC réunissant 4 bailleurs (UE, GiZ, Ambassade de France et Monaco) a été menée. L'évaluation externe réalisée a mis en lumière la contribution indéniable de DINIKA à l'émergence d'un véritable réveil citoyen. Les bailleurs ont décidé de s'engager dans une poursuite de cette dynamique jusqu'en 2022 avec un DINIKA II. La GIZ a accepté de reprendre l'Unité de Gestion du Fonds Commun (UGFC).

Ce projet contribuera à l’atteinte de plusieurs ODD selon les champs d’action des organisations sélectionnées et particulièrement de l’objectif 17 visant à créer des partenariats efficaces pour atteindre ces objectifs.

Porteurs de projet

  • Partenaires locaux d’exécution : Représentations nationales de l’UE, la GIZ, et l’Ambassade de France
  • Partenaires institutionnels du projet : Délégation de l'Union Européenne à Madagascar
  • Partenaires techniques du projet : Unité de Gestion du Fonds Commun et ses antennes en région

Objectif général

Consolider la gouvernance démocratique et la culture citoyenne à Madagascar.

Objectifs spécifiques

  • Renforcer les capacités des acteurs et organisations de la société civile malgache d’un point de vue institutionnel et opérationnel pour qu’ils soient plus légitimes et structurés
  • Améliorer l’action, la participation et la voix de la société civile en tant qu’acteur de gouvernance en faveur de la consolidation de l’Etat de droit, de la culture de la redevabilité, du développement inclusif durable et de l’égalité des sexes

Bénéficiaires

Organisations de la Société Civile de Madagascar.

Résultats attendus

  • Les acteurs et organisations émergents de la Société Civile (notamment les jeunes et les femmes) sont renforcés de manière ciblée dans leur structuration effective et dans leurs projets
  • La crédibilité et la viabilité des OSC et de leurs actions endogènes s’accroissent au travers d’un appui adapté selon l’approche DINIKA et grâce à un accès au financement
  • L’engagement de la Société Civile pour l’égalité des sexes et les droits des femmes est renforcé
  • Les conditions pour la participation de la Société Civile aux processus de gouvernance et de développement local sont améliorées
  • Des progrès effectifs sont réalisés vers la consolidation du mécanisme intégré d’appui à la Société Civile mis en œuvre avec le Fonds Commun multi-bailleurs
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/PRODECID-GIZ-Fonds-multibailleurs-d-appui-a-la-societe-civile

Accessibilité