Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > ONN - Projet intégré de lutte contre la malnutrition dans la Commune de Fieferana

ONN - Projet intégré de lutte contre la malnutrition dans la Commune de Fieferana

Porteur de projet

Office National de Nutrition de Madagascar, rattaché à la Primature de Madagascar

Localisation Fieferana
Durée 2019 - 2021
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 2 000 000,00 €

Contexte et problématique

Avec près de 50% des enfants de moins de 5 ans en situation de malnutrition chronique et plus d’un tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire, Madagascar compte parmi les pays les plus touchés par la faim et se classe 4e au monde en termes de retard de croissance des enfants de moins de 5 ans. Malgré la fertilité des sols et la richesse de sa biodiversité, la Grande Île est le pays d'Afrique le plus vulnérable aux aléas climatiques, ne parvient pas à nourrir sa population et demeure parmi les plus pauvres de la planète. Ces éléments entravent considérablement le développement socio-économique du pays et l’atteinte de l’ODD 2 qui vise à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. Pour lutter contre ce fléau, le Gouvernement malgache a adopté en 2004 une Politique Nationale de Nutrition (PNN), créé l’Office National de Nutrition (ONN), rattaché à la Primature et mis en place le premier Plan National d’Actions en Nutrition (PNAN) en 2005 et créé le Conseil National de Nutrition en 2007. La 3e phase du PNAN (2017-2021) est mise en œuvre par l’ONN avec l’appui des opérateurs et des bailleurs de fonds et vise notamment à réduire le retard de croissance de 47 % à 33 %.

C’est dans ce cadre que s’inscrit ce projet pilote, qui va mettre en œuvre le paquet d'activités défini dans le PNAN 3 sur un même territoire et d’en mesurer l’impact de manière approfondie. C’est ainsi que quatre opérateurs expérimentés ACF, AVSF, GRET et le PAM, sous la coordination de l’ONN, vont travailler en synergie avec une gouvernance partagée. Ce projet sera réalisé sur la commune rurale de Fieferana considérée comme une "commune de nutrition", proche d’Antananarivo dans le district d’Avaradrano, région Analamanga où, malgré sa forte production agricole, le taux de malnutrition chronique est élevé (51%), la malnutrition aigue atteint les 7% et 33,5 % des enfants de moins de 5 ans sont en insuffisance pondérale.

Ce programme s'inscrit dans la stratégie de la Coopération monégasque qui a fait de la sécurité alimentaire l’un de ses quatre domaines prioritaires d'intervention et de la nutrition un programme phare. Il s’inscrit également dans l'Accord cadre de santé signé avec le Ministère malagasy de la Santé publique en 2016.

Il constitue une vitrine de la mise en œuvre du paquet complet d'activités défini dans le PNAN 3 et du travail en synergie de cinq opérateurs. Il permettra de co-construire un système de référencement des bonnes pratiques à l’échelle d’un territoire permettant d’apporter des solutions durables pour améliorer la nutrition et la sécurité alimentaire. L’ONN pourra utiliser les leçons apprises pour une mise à l’échelle sur des territoires plus étendus.

Bénéficiaires

  • Les 8.835 habitants de la commune de Fieferana, dont 1.500 ménages, 1.590 enfants de moins de 5 ans
  • 882 enfants scolarisés, 60 ménages vulnérables et 30 personnes handicapées

Objectif général du projet

Prévenir la malnutrition chronique dans la commune de Fieferana.

Objectifs spécifiques

  • Renforcer les activités de prévention de la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans;
  • Renforcer la sécurité nutritionnelle et alimentaire en milieu scolaire;
  • Renforcer la sécurité nutritionnelle et alimentaire des ménages;
  • Assurer la coordination de la mise en œuvre du projet de lutte contre la malnutrition.

Résultats attendus

  • Les actions de prévention de la malnutrition sont assurées et les enfants malnutris de moins de 5 ans sont pris en charge (taux de guérison > 75%, taux de décès <10%);
  • Le statut en micronutriments de la population de la Commune est amélioré;
  • L’état nutritionnel des enfants en âge scolaire est amélioré (100 % des enfants bénéficient du paquet santé nutrition WASH dans les écoles, les enfants scolarisés ayant un IMC proportionnel à leur âge augmente d’au moins 10 %);
  • Les techniques innovantes permettant l’accès à l’alimentation, des revenus et des productions sont vulgarisées et adoptées par les ménages paysans vulnérables;
  • Le pourcentage des personnes adoptant de bonnes pratiques nutritionnelles et alimentaires est amélioré (70% des enfants scolarisés adoptent de bonnes pratiques alimentaires et nutritionnelles);
  • La promotion de la nutrition et d’une alimentation adéquate à travers les canaux de communication sont renforcés;
  • La coordination des actions autour d’un cadre de résultats communs est améliorée;
  • Le suivi évaluation du projet conjoint est assuré.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/ONN-Projet-integre-de-lutte-contre-la-malnutrition-dans-la-Commune-de-Fieferana

Accessibilité