Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > OMS/GRET - Mise en place de la Couverture Santé Universelle (CSU) sur l'île de Sainte Marie

OMS/GRET - Mise en place de la Couverture Santé Universelle (CSU) sur l'île de Sainte Marie

Porteur de projet

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Groupe de recherche et d'échange technologique (GRET)

Localisation Sainte-Marie, Madagascar
Dates 01/09/2020 31/03/2023
Domaine d'intervention Santé
Financement 1 000 000,00 €

Contexte et problématique

A l’instar des Etats membres de l’OMS, Madagascar s’est engagé depuis 2014 dans la mise en place de la Couverture Santé Universelle (CSU). En 2015, la Stratégie Nationale de la Couverture Santé Universelle de Madagascar (SNCSU) a été adoptée avec six orientations stratégiques, pour servir de cadre de référence à cette démarche et contribuer à l’atteinte du 3ème Objectif de Développement Durable. Depuis juin 2018, la CSU a été mise en place dans un district pilote à Vatomandry, où une antenne de la Caisse Nationale de Solidarité pour la Santé (CNSS) est mise en place. Le Ministère de la santé souhaite étendre cette action à d’autres sites pilotes avant son passage progressif à l’échelle nationale.

La Principauté de Monaco a signé un accord cadre avec l’OMS en 2007 et renouvelé depuis, et un accord cadre sectoriel de coopération dans le domaine de la santé avec le Gouvernement de la République de Madagascar en 2016. Il appuie le système de santé sur l’île de Sainte Marie depuis 2004, ce qui a contribué à la diminution de l’incidence du paludisme de 78 ‰ en 2010 à 8,3 ‰ en 2019 et à l’arrêt de la transmisision de la filariose lymphatique, constaté lors de la 2e enquête d’évaluation TAS II (Transmision Assessment Survey) en 2016. Le système de santé y est donc satisfaisant pour permettre de mettre en place la CSU.

Le projet s’étendra du mois de septembre 2020 jusqu’au 31 mars 2023. Les Partenaires engagés dans la mise en œuvre du Projet sont l’Organisation Mondiale de la Santé - OMS (porteur du Projet), la Cellule d’Appui à la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle (CACSU) et l’ONG internationale GRET (porteur de projet). L’OMS, qui bénéficiera des deux tiers du financement, assurera la gestion financière de la partie gérée avec le Ministère de la Santé Publique (MSANP). Le GRET, avec un tiers du financement, assurera la gestion de la partie relative à la mise en place d’un observatoire citoyen. Les principales activités soutenues seront : la sensibilisation de la population et la formation du personnel, la fourniture d’équipements et matériels, la réhabilitation d’infrastructures de santé et la mise en place de fonds d’affliliation pour les plus vulnérables. 

Ce projet fera l’objet de la signature d’un Formulaire d’Accord de Contribution avec l’OMS et d’une Convention de Partenariat et de Financement avec le GRET. 

Bénéficiaires

184 personnels formés et les 25 415 habitants de Sainte Marie qui bénéficieront de la CSU.

Objectif général

Améliorer l’accès aux soins pour la population de Sainte Marie à Madagascar, particulièrement les personnes les plus vulnérables et précaires, par la mise en place  de la couverture santé universelle.

Objectifs spécifiques

  • Améliorer la disponibilité effective en services de santé de qualité ;
  • Réduire l'exposition de la population aux risques ayant une incidence sur leur santé ;
  • Mettre en place un observatoire citoyen de la mise en œuvre effective de la CSU ;
  • Mettre en place un mécanisme de protection financière en santé au niveau du district sanitaire de l’ile Sainte Marie selon la stratégie nationale de CSU.

Résultats attendus

  • La population et les parties prenantes sont informées et prêtes à s'engager dans le mécanisme de la CSU.
  • Les personnes vulnérables sont identifiées et le mécanisme d'affiliation est fonctionnel pour la prise en charge de leur cotisation.
  • Le mécanisme de protection financière est fonctionnel et le nombre d'assurés progresse de 15% chaque année.
  • Les formations sanitaires sont mises aux normes en respectant les standards de qualité.
  • La continuité des soins est assurée.
  • Une réflexion est conduite pour accompagner les prestataires de soins publics dans les changements induits par la mise en place des caisses d'assurance de district et les solutions d'accompagnement sont testées.
  • La lutte contre le paludisme et contre le VIH/SIDA est renforcée.
  • Un observatoire citoyen est défini et mis en oeuvre en concertation avec les acteurs clefs de l'ile Sainte Marie.
  • Des enquêtes de satisfaction auprès de la population et des prestataires de soins sont réalisées, les résultats sont partagés et discutés dans des ateliers.
  • Les leçons apprises dans le cadre de la mise en place de l'observatoire permettent de formuler des recommandations pour une mise en oeuvre dans les prochaines zones d'extension de la CSU formalisées dans une note de synthèse diffusable.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/OMS-GRET-Mise-en-place-de-la-Couverture-Sante-Universelle-CSU-sur-l-ile-de-Sainte-Marie

Accessibilité