Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > ILLIS - Améliorer l’éducation et la protection des filles et des garçons de 3 à 18 ans en situation de vulnérabilité par l’accompagnement de 7 acte...

ILLIS - Améliorer l’éducation et la protection des filles et des garçons de 3 à 18 ans en situation de vulnérabilité par l’accompagnement de 7 acteurs de la société civile à Antsirabe

Porteur de projet

ILLIS - Initiatives pour le développement

Localisation Antsirabe
Dates 01/06/2020 31/05/2023
Domaine d'intervention Education
Financement 125 000,00 €

Contexte et problématique

Avec un taux de pauvreté de 75 % et d’extrême pauvreté de 55%, Madagascar fait partie des PMA et est le seul pays sans conflit ne parvenant pas à élever son niveau de vie depuis son indépendance. La population de la Grande Ile est très jeune, 47% a moins de 15 ans et 62,3% a moins de 25 ans. En primaire, 1,3 million d’enfants ne sont pas scolarisé.e.s (taux net de scolarisation de 70%), seulement 22,7% des élèves de primaire ont fait au moins une année en classe de préscolaire et le taux d'achèvement dans l'éducation se situe autour de 68%. 8 élèves sur 10 en fin de scolarité ne disposent pas des compétences suffisantes en français et mathématiques, conséquence du faible niveau des enseignants dont 80% ne sont pas diplômés. Pourtant, le budget de l’éducation a augmenté de 2012 à 2017 mais les ménages doivent assurer 40% des dépenses courantes d’éducation, ce qui exclut les enfants les plus pauvres. Le plan sectoriel de l’éducation (PSE) 2018 – 2022 vise à doter le pays d’un système éducatif performant et conforme aux besoins et aux normes internationales. Le développement de partenariats avec les organisations de la société civile (OSC) y est souvent mentionné pour l’atteinte de l’ODD 4 en faveur d’une éducation de qualité, mais la concrétisation de ces partenariats peine à se formaliser. Les OSC se retrouvent souvent dépourvues d’appui technique et financier et démunies pour répondre aux besoins en matière de prise en charge sociale et éducative des enfants vulnérables. De plus, leur faible capacité de mobilisation sociale et leurs faiblesses (gouvernance, circulation de l’information, conflits d’intérêts, insuffisance organisationnelle, plaidoyer, etc), mises en lumière par la cartographie de la Société Civile réalisée par  ’Union Européenne en 2012, les empêchent de jouer pleinement leur rôle. Elles ont donc besoin d’un accompagnement qui vise le renforcement technique, organisationnel, administratif et financier et d’être soutenues pour une meilleure gouvernance.

La ville d’Antsirabe, 3e plus grande ville de Madagascar, située à 170 km au sud de la capitale Antananarivo, est le chef-lieu de la région Vakinankaratra, une des trois régions les plus pauvres de Madagascar avec un taux de pauvreté de 88,6% (moyenne nationale : 71,5%). Le taux net de scolarisation en primaire y est de 69% (moyenne nationale 72%) et dans les districts d’Antsirabe I et II de 65%. La région est également celle où les enfants souffrent le plus de malnutrition chronique avec un taux de 65% contre 47% sur l’ensemble du territoire. Avec un tissu associatif assez dense (36% des OSC interviennent dans ce domaine) dont plus de 11% dans la région du Vakinankaratra (2e place après la région Analamanga), la ville d’Antsirabe dispose d’une plateforme regroupant les OSC œuvrant en faveur de l’enfance, ce qui facilite le réseautage et le partage de bonnes pratiques (Réseau OSCAPE). Ainsi, malgré leurs faiblesses, leur dynamisme a convaincu ILLIS et Asmae (actuel partenaire de la DCI au Burkina Faso) d’intervenir dans cette zone et de co-construire une intervention avec 7 OSC locales : Vahatra, Grandir à Antsirabe, Foyer Oliva Uhlrich, Collège Picot de Clorivière, Réseau OSCAPE, SPV-Felana, Manorina. Le projet vise à renforcer les compétences organisationnelles, la gouvernance et la recherche de financement des OSC partenaires, à renforcer les capacités des personnels des OSC dans l’éducation et la protection des enfants et des jeunes filles et garçons vulnérables et à capitaliser et diffuser les bonnes pratiques auprès d’autres associations par un suivi et une évaluation continue du projet.

Bénéficiaires :

Bénéficiaires direct :

  • 7 personnels de direction, 7 responsables administratif et financier et 18 éducateur.rice.s ;
  • 750 enfants et jeunes pris en charge par les partenaires accompagnés.

Bénéficiaires indirects :

  • 25 autres associations membres de l’OSCAPE ;
  • 5 personnels de la Circonscription scolaire et/ou de la Direction régionale de l’éducation Nationale ;
  • les familles des enfants pris en charge par les partenaires accompagnés.

Objectif général du projet

Améliorer l’éducation et la protection des filles et des garçons de 3 à 18 ans en situation de vulnérabilité par l’accompagnement de 7 acteurs de la société civile à Antsirabe, Madagascar.

Objectifs spécifiques

  • Renforcer les compétences organisationnelles, la gouvernance et la recherche de financement des partenaires accompagnés ;
  • Renforcer la capacité des associations partenaires accompagnées dans l’éducation et la protection des enfants et des jeunes filles et garçons vulnérables à Antsirabe ;
  • Capitaliser et diffuser les bonnes pratiques auprès d’autres associations.

Résultats attendus

  • Les compétences organisationnelles du personnel de direction et des responsables administratifs et financiers sont renforcées ;
  • La gouvernance des associations partenaires accompagnées est améliorée ;
  • Les compétences des directions en recherche de financement sont améliorées ;
  • Les compétences en éducation et protection de l’enfance de 18 éducateur.rice.s/animateur.rice.s des associations partenaires accompagnées sont renforcées ;
  • Les bonnes pratiques dans l’éducation et la protection de l’enfance acquises par les éducateur.rice.s/animateur.rice.s des associations partenaires accompagnées sont partagées entre eux ;
  • Les bonnes pratiques acquises par le personnel de direction et les éducateur.rice.s/animateur.rice.s des associations partenaires accompagnées sont partagées avec leurs homologues des associations du réseau OSCAPE.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/ILLIS-Ameliorer-l-education-et-la-protection-des-filles-et-des-garcons-de-3-a-18-ans-en-situation-de-vulnerabilite-par-l-accompagnement-de-7-acteurs-de-la-societe-civile-a-Antsirabe

Accessibilité