Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > HI - Consolidation du dispositif d'appui à l'autonomisation des associations locales

HI - Consolidation du dispositif d'appui à l'autonomisation des associations locales

Porteur de projet

HI

Localisation Madagascar
Durée 2019 - 2021
Domaine d'intervention Insertion socio-économique
Financement 280 000,00 €

 

Contexte

Madagascar fait partie des pays les plus pauvres de la planète (92% de la population vit sous le seuil de pauvreté) avec une population jeune (54% ont moins de 20 ans) et en grande partie rurale (83%). Le pays est frappé par des crises socio-économiques et politiques cycliques et des catastrophes naturelles fréquentes, ce qui aggrave la situation économique de sa population, particulièrement les plus vulnérables telles que les personnes handicapées dont le nombre est très difficile à déterminer (estimation au niveau mondial à 15% de la population).

Ce projet répond à la volonté des politiques publiques d’améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables et de réduire les inégalités (ODD 10). Il s’inscrit dans les dynamiques actuelles, notamment liées à la ratification par le Gouvernement malgache de la Convention Internationale relative aux Droits des Personnes Handicapées (juin 2015), dont le protocole facultatif est en processus de ratification, et du Plan National d’inclusion du Handicap (PNIH) (mars 2015). lI existe quelques dispositifs d’appui à la société civile (Fonds commun, PISCCA,...) mais très peu de projets ayant comme thématique principale le handicap. La Plateforme des Fédérations de Personnes Handicapées (PFPH) assure un rôle d’interface avec les pouvoirs publics et tente, malgré le contexte, d’assurer une dynamique collective.

Le projet vise également à renforcer cette plateforme nationale au travers des expériences des organisations visées. Il s’agit d’une poursuite du Projet « Renforcement et diversification des offres de services socio-éducatifs pour les enfants et les jeunes handicapés à Madagascar » mis en place entre 2016 et 2018 par Humanité & Inclusion (HI). Il permet de répondre aux réels besoins des associations locales et d’améliorer les conditions de vie de leurs bénéficiaires. Les actions menées et les expériences capitalisées durant ces trois années ont permis aux associations partenaires de HI de bien identifier leurs besoins dans la réalisation de leur mandat social. Le projet va s’attacher aux problématiques persistantes : l’autonomisation financière, le renforcement des compétences techniques, les connaissances liées à la vie associative (gouvernance, organisation, animation/dynamisation...), une vision à plus long terme et les relations avec d’autres organisations pour renforcer la concertation avec de nouveaux partenaires et/ou des institutions.

Ainsi, le Projet propose d’accompagner le processus de renforcement qui vise l’autonomisation de 8 associations partenaires, en l’occurrence EPHATA, FAAM, UNAHM, Les Orchidées Blanches, Fanarenana et trois associations à sélectionner parmi les 12 porteuses de projet d’initiatives Locales dans le cadre du précédent projet.

Objectif général 

Contribuer à l’autonomisation des associations de/pour personnes handicapées à Madagascar.

Objectifs spécifiques 

  • Poursuite et consolidation du renforcement de capacités des associations partenaires.
  • Développer les acquis selon une approche globale et cohérente visant à l’autonomisation des associations partenaires.
  • Améliorer la visibilité et la notoriété des associations partenaires. 

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

Environ 1 200 personnes, membres, bénévoles et personnes salariées des 8 associations partenaires et les organisations membres de ces associations, I’UNHAM et la FAAM étant des fédérations regroupant respectivement 24 et 30 associations. 

Bénéficiaires indirects

  • Environ 10 850 personnes accompagnées par ces organisations et environ 34 150 personnes bénéficiaires indirects des associations partenaires.
  • La Plateforme des Fédérations de Personnes Handicapées (PFPH), un réseau actif de 10 fédérations nationales.

Résultats attendus

  • Les capacités opérationnelles des associations partenaires sont renforcées par la mise en place d’un dispositif de cofinancement de leurs projets et l’accompagnement personnalisé visant à améliorer les conditions des personnes handicapées et le renforcement de leurs compétences dans la gestion de projet.
  • Un réseau d’acteurs dynamique permettant un renforcement entre pairs, un espace d’échanges et de capitalisation de pratiques et d’expériences est fonctionnel.
  • Les associations partenaires sont renforcées à travers la mise en oeuvre d’un plan de renforcement des capacités selon une vision long terme, défini suite à un autodiagnostic organisationnel.
  • Les partenaires sont représentés dans les espaces de concertation et contribuent au dialogue sur les problématiques des personnes handicapées tout en renforçant leurs partenariats externes.
  • Les partenaires disposent des outils et méthodes pour être plus visibles et promouvoir leurs savoir-faire.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/HI-Consolidation-du-dispositif-d-appui-a-l-autonomisation-des-associations-locales

Accessibilité