Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > GOUVERNEMENT DE MADAGASCAR - Appui au fonctionnement du Centre National de Lutte contre le Paludisme, Androhibe

GOUVERNEMENT DE MADAGASCAR - Appui au fonctionnement du Centre National de Lutte contre le Paludisme, Androhibe

Porteur de projet

Le Gouvernement de Madagascar

Localisation Androhibe, Antananarivo
Dates 01/07/2020 30/06/2023
Domaine d'intervention Santé
Financement 45 000,00 €

Contexte et problématique

Madagascar constitue le premier pays de coopération de Monaco. Les deux Gouvernements ont formalisé leurs relations de coopération dans le domaine de la santé par un Accord sectoriel signé en 2016. L’un des axes stratégiques de cet Accord est la lutte contre le paludisme, programme-phare de la DCI. Le paludisme à Madagascar demeure un problème de santé publique avec 22% de la population vivant en zone de forte endémicité et 500.000 cas enregistrés en 2017 (contre 300.000 en 2016). Les efforts déployés par l'Etat malagasy et ses partenaires ont permis  de faire baisser en 2017 le taux de mortalité lié au paludisme (300 décès en 2017, contre 443 en 2016 et 866 en 2015) et de déclarer  cinq districts en phase d‘"élimination" et quatre autres en "voie d’élimination".  Le Ministère malgache de la Santé Publique, à travers son Programme National de Lutte contre le Paludisme, poursuit l’objectif de réduire à zéro la mortalité liée au paludisme d’ici 2022, dans la lignée de l'ODD n°3, particulièrement sa cible 3 visant à mettre fin à l’épidémie de paludisme.

Le Gouvernement de Monaco soutient les efforts de Madagascar dans la lutte antipaludique depuis plus de 15 ans avec notamment la construction d'un Centre National de Lutte contre le Paludisme,  inauguré en 2013 et destiné à accueillir un laboratoire de recherche et des réunions de niveau National et sous-régional. Monaco appuie le fonctionnement du Centre pour entretenir le bâtiment, assurer la propreté et la sécurité, ainsi que le paiement des salaires de 8 agents support.

Pour la période 2020-2022, l'appui de Monaco va se poursuivre pour permettre d'assurer la maintenance, l'entretien et la sécurité du bâtiment où sont centralisées toutes les activités relatives à la lutte contre le paludisme à Madagascar :

  • le laboratoire de référence nationale, crucial dans le Programme d’élimination du Paludisme assurant la surveillance de l’efficacité thérapeutique des antipaludiques et garantissant le contrôle de qualité du diagnostic ;
  • les salles de formation, de conférence et de réunion, pour l'organisation des ateliers nationaux et internationaux, l’information du personnel sanitaire et des partenaires, l’échange d’informations et la diffusion des résultats du programme ainsi que des stages et formations, ce qui en fait un lieu stratégique de la lutte contre le paludisme pour la sous-région.

Ce projet s'inscrit dans l'accord cadre sectoriel dans le domaine de la santé signé en 2016 entre les Gouvernements de Madagascar et Monaco en cohérence avec la cible 9 de l'ODD 17 visant à accompagner les programmes nationaux des pays en développement.

Objectif général

Assurer le fonctionnement efficace du Centre National de Lutte contre le Paludisme (CNLP), comprenant le laboratoire national de référence.

Objectifs spécifiques

  • Assurer l’entretien et la maintenance des bâtiments du CNLP ;
  • Assurer l’entretien et la maintenance des espaces verts du CNLP ;
  • Préserver la sécurité du bâtiment et des matériels et équipements du CNLP ;
  • Permettre l’organisation d’ateliers et réunions et l’accueil de stages au sein du CNLP.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 110 personnels du Programme National de Lutte contre le Paludisme ;
  • 8 agents affectés directement au Centre National.

Bénéficiaires indirects :

  • Le personnel du Ministère de la Santé Publique ;
  • Les partenaires du Comité Roll Back Malaria Madagascar ;
  • La population Malagasy, dans sa globalité, qui sera mieux protégée contre le paludisme par une meilleure organisation des activités de prévention et principalement les 2 millions de personnes atteintes par la fièvre/suspicion de paludisme qui vont bénéficier d’un meilleur diagnostic et prise en charge.

Résultats attendus

  • Les locaux du Centre National de Lutte contre le Paludisme sont bien entretenus et permettent d’accueillir les partenaires nationaux et internationaux de la lutte contre le paludisme dans les meilleures conditions ;
  • Les espaces verts et l’environnement du CNLP sont bien entretenus et offrent un cadre agréable aux usagers du Centre et du laboratoire ;
  • Les bâtiments, matériels et équipements sont sécurisés ;
  • Les ateliers, réunions et stages sont organisés au Centre, lieu stratégique de la lutte contre le paludisme pour la sous-région.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/GOUVERNEMENT-DE-MADAGASCAR-Appui-au-fonctionnement-du-Centre-National-de-Lutte-contre-le-Paludisme-Androhibe

Accessibilité