Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > CHU DE FIANARANTSOA - Réhabilitation du service de pédiatrie

CHU DE FIANARANTSOA - Réhabilitation du service de pédiatrie

Porteur de projet

CHU TAMBOHOBE 

Localisation Fianarantsoa
Durée 2018 - 2019
Domaine d'intervention Santé
Financement 275 310,00 €

Contexte

Si Le Ministère de la Santé Publique de Madagascar a priorisé l’ODD 3 « Bonne santé et bien-être », le budget de l’Etat alloué aux hôpitaux ne permettra pas d’atteindre cet objectif, sans des appuis et des partenariats privés.

C’est le cas du CHU Tambohobe (ouvert en 1901), situé à Fianarantsoa, chef-lieu de la région de Haute Matsiatra. Hôpital de 350 places, il comprend un service de pédiatrie de 51 lits dont l’insalubrité des locaux, le sous-équipement et les conditions actuelles d’exercice sont tels que le taux de mortalité infantile est en constante augmentation ; ces conditions rendent impossible tout effort d’amélioration de la qualité des soins et expliquent sans doute l’extrême faiblesse du taux de fréquentation du service de moins de 25%.

Par ailleurs, une politique ambitieuse de l’Etat a conduit à construire et équiper un hôpital d’excellence, le CHU Andrainjato situé à 5km du premier et achevé en 2012.

D’une capacité de 120 lits, cet hôpital est situé à l‘opposé de la ville et est encore aujourd’hui à moins de 10% de taux d’occupation des lits. Ce CHU est le seul hôpital de la zone Sud de Madagascar disposant d’un médecin spécialiste en pédiatrie et d’un médecin spécialiste en gynécologie-obstétrique ; il vise à développer à terme une médecine de qualité et de surspécialités, mais doit pouvoir mettre progressivement en place ses activités.

En conclusion, la problématique est constituée par une absence de service adapté pour une prise en charge des patients en pédiatrie, malgré l’existence de deux CHU dans la ville de Fianarantsoa couvrant près de 5 Millions d’habitants.

La cohérence de ce projet tient dans la réponse qu’il apporte aux besoins des enfants en mettant à disposition de la population un service de pédiatrie rénové et fonctionnel au sein du CHU de Tambohobe. Il apporte également une cohérence externe en suscitant une collaboration entre les deux CHU, en leur permettant de travailler sur leur complémentarité sans créer de situation de concurrence.

Au-delà du CHU de Tambohobe, le CHU d’Andrainjato, situé dans la même ville, sera aussi une zone d’intervention du projet du fait que le service de pédiatrie y sera transféré, pendant la réhabilitation du bâtiment, facilitant la construction de collaborations pérennes entre les deux hôpitaux. Les équipes des deux hôpitaux ont activement participé à la conception du projet et seront impliqués dans les phases de mise en œuvre.

Objectif général 

Contribuer à la baisse de la morbidité infantile par l'amélioration des prestations dispensées au sein du Service pédiatrique du CHU de Tambohobe à Fianarantsoa

Objectifs spécifiques 

  • Amélioration de la qualité et de l’adéquation des infrastructures du CHU en matière de prise en charge pédiatrique
  • Amélioration de la qualité et de l’organisation des soins dispensés au sein du service après réhabilitation
  • Amélioration de la prise en compte et de l’éducation des familles et des accompagnants

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • Environ 800 enfants admis par an
  • 2 accompagnants par enfant hospitalisé qui bénéficieront d’une sensibilisation aux besoins de leur enfant en matière d’hygiène
  • 14 personnels du service qui passeront à 23 suite aux affectations auxquelles s’est engagé le Ministère

Bénéficiaires indirects

Toute la population de la zone concernée qui bénéficiera d’un service spécialisé dont la qualité aura sensiblement progressé.

Résultats attendus

  • La continuité des soins est maintenue pendant la phase de réhabilitation
  • L’infrastructure du service pédiatrique du CHU de Tambohobe est rénovée
  • L’organisation de l’espace permet d’isoler les différentes pathologies selon le type de vigilance requise et les risques de contagion
  • L’espace dédié à chaque malade est augmenté, le respect de l’intimité des enfants hospitalisés et de leurs familles est amélioré ainsi que le confort de travail du personnel
  • Le service dispose des équipements et matériels nécessaires pour assurer des soins appropriés et de qualité, des équipements entretenus et maintenus dans leur fonctionnalité
  • Le nombre d’enfants admis et guéris augmente
  • Le Service dispose du personnel compétent et en nombre suffisant pour sa capacité
  • L’organisation et le fonctionnement sont adaptés à la nouvelle infrastructure rénovée
  • Les accompagnants sont sensibilisés à l’hygiène par un professionnel référent
  • Les enfants et leurs familles se sentent bien accueillis, adhèrent et participent au fonctionnement du service dont ils comprennent les règles
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/CHU-DE-FIANARANTSOA-Rehabilitation-du-service-de-pediatrie

Accessibilité