Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Madagascar > Apprentis d'Auteuil Océan Indien - Améliorer la promotion et le respect des droits des enfants en situation de rue ainsi que leur prise en charge

Apprentis d'Auteuil Océan Indien - Améliorer la promotion et le respect des droits des enfants en situation de rue ainsi que leur prise en charge

Porteur de projet

Apprentis d’Auteuil Océan Indien

Localisation Madagascar
Dates 01/09/2019 31/08/2022
Domaine d'intervention Education
Financement 420 000,00 €

Contexte et problématique

Madagascar fait partie des pays les moins avancés au monde, et son indice de Développement Humain le classe au 161ème rang sur 189. En 2018, 75% de la population vivait avec moins de 1,90 dollar par jour. Parmi les publics vulnérables, les enfants demeurent la catégorie la plus exposée : plus de 3 enfants sur 4 sont pauvres et plus de 4 enfants sur 10 ne survivent pas à leur 5ème anniversaire.

Par ailleurs, l’accès à l’éducation et la qualité de l’enseignement ont fortement été impactés par la crise de 2009 : les enfants ne sont plus que 69% à se rendre à l’école et 97% des enseignants n’ont pas de diplôme d’enseignement professionnel. Le manque de moyens financiers accordés par l’Etat au système scolaire oblige les familles à participer, en moyenne à hauteur de 40%, aux coûts récurrents du système éducatif. Les plus modestes se retrouvent alors dans l’incapacité de financer la scolarité de leurs enfants, favorisant l’abandon scolaire, voire la non scolarisation. En 2018, 2 enfants sur 3 ne sont pas allés au bout du cursus primaire en 2018 et 1 enfant sur 7 n’a jamais été scolarisé. En outre, 15% des filles âgées de 10 - 14 ans sont victimes de violence physique et près d’1 enfant sur 4 est impliqué dans une activité économique, y compris la prostitution. Dans le contexte économique difficile que connaît Madagascar, le travail des enfants est ainsi largement toléré par les communautés, voire valorisé par les enfants eux-mêmes. Du fait de ces différents facteurs, le phénomène des enfants des rues ne décélère pas : 23 000 enfants à Antananarivo en 2015.

La Fondation d’Auteuil collabore depuis près de quinze ans avec la DCI dans plusieurs régions du monde, et Apprentis d’Auteuil Océan Indien en est une association filiale depuis 2008. Le projet s’inscrit dans la continuité des projets précédents engagés avec le soutien de la DCI depuis 2007. Il s’agit d’une phase 4 de projet, porté durant les 2 premières phases par le siège d’Apprentis d’Auteuil puis AAOI depuis 2014. Le projet vise à favoriser la réinsertion sociale et économique des enfants et des jeunes en situation de rue à Antananarivo en renforçant les capacités et le travail inter-associatif de quatre partenaires malgaches : le centre spiritain NRJ et les associations ENDA Madagascar, HARDI et Graines de bitume.

Le projet participe notamment à la mise en œuvre des ODD 1 « lutte contre la pauvreté », n° 2 « lutte contre la faim », n° 3 « santé », n° 4 « éducation » et n° 10 « réduction des inégalités ».

Objectif général 

Contribuer à la réinsertion des enfants en situation de rue d'Antananarivo en renforçant les capacités et le travail inter-associatif des acteurs qui les prennent en charge.

Objectifs spécifiques 

  • Favoriser la prise en charge et l’accompagnement des enfants et jeunes en situation de rue par 4 associations/congrégation (Centre NRJ, ENDA Madagascar, HARDI et Graines de Bitume) dans leur parcours de réinsertion sociale, scolaire et professionnelle tout en restaurant les liens parentaux.
  • Renforcer les capacités des 4 partenaires tant au niveau technique qu’au niveau de la gouvernance et du management.
  • Développer le travail collaboratif entre associations/congrégations, pouvoirs publics et entreprises en vue d’une prise en charge des enfants en situation de rue et de leur accès à l’emploi à Tananarive.

Bénéficiaires

  • 1600 enfants et jeunes en situation de rue accueillis dans les centres
  • 500 enfants et jeunes en situation de rue suivis lors des maraudes
  • 500 familles vulnérables
  • 50 éducateurs et professionnels du social
  • 15 cadres et membres des CA des associations
  • 10 associations malgaches 5 associations de la sous-région ou internationales
  • Les autorités publiques et administratives malgaches (20 personnes)

Résultats attendus

  • Une prise en charge globale et personnalisée est proposée par les centres d’accueil de jour et/ou de nuit des 4 partenaires
  • L’accompagnement familial permet de favoriser la parentalité, renforcer les liens entre les parents, leurs enfants et les structures qui les accueillent et la capacité des parents à maintenir les enfants dans les centres, les écoles et centres de formation
  • Des programmes de réinsertion scolaire et professionnelle sont proposés aux enfants et jeunes des 4 structures partenaires
  • La gouvernance et les directions de ENDA Madagascar, NRJ, HARDI et Graines de Bitume sont renforcées dans leur stratégie de développement et de pilotage de leurs activités
  • Les structures sont accompagnées dans leurs processus de gestion des ressources humaines, le contrôle de gestion et la diversification de leurs sources de financement
  • Les éducateurs sont formés sur des thématiques spécifiques aux ESR
  • Le groupe de travail inter-associatif « Maraude » permet une meilleure prise en charge des besoins immédiats des enfants dans la rue Le Bureau Pour l’Emploi poursuit sa restructuration pour offrir un meilleur accompagnement et une meilleure accessibilité à l’emploi des jeunes vulnérables
  • Des échanges de pratiques à un niveau local, sous-régional et international facilitent le renforcement des savoirs, la capitalisation d’expériences et la coordination d’activités
  • Des actions de plaidoyer sont menées en faveur des ESR en lien avec la PFSCE et en faveur de l’amélioration de l’accès à l’emploi des jeunes vulnérables en lien avec la DCTP
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Madagascar/Apprentis-d-Auteuil-Ocean-Indien-Ameliorer-la-promotion-et-le-respect-des-droits-des-enfants-en-situation-de-rue-ainsi-que-leur-prise-en-charge

Accessibilité