Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Burundi > UNESCO - Promotion de la scolarisation des enfants vulnérables, et en particulier des filles

UNESCO - Promotion de la scolarisation des enfants vulnérables, et en particulier des filles

Porteur de projet

UNESCO Paris

Localisation Burundi
Dates 01/12/2019 31/12/2023
Domaine d'intervention Education
Financement 300 000,00 €

Contexte et problématique

Le Burundi est un pays fragile avec une pauvreté aggravée par plusieurs années de guerre qui subit actuellement les conséquences d’une crise socio-politique qui a éclaté en avril 2015. Avec une population de 11.7 millions d’habitants et une croissance démographique de 3.5%, la population d’enfants de moins de 15 ans y est l’une des plus élevées d’Afrique (45% par rapport au reste du continent dont la moyenne est de 40%). Classé 185ème sur 189 selon l’Indice du Développement Humain en 2018 et parmi les Pays Moins Avancés, le Burundi traverse une période d’instabilité socio-économique affaiblissant les conditions de vie des populations, notamment en milieu rural (87% de la population). C’est un pays pauvre en ressources naturelles, exposé aux aléas climatiques avec un nombre important de déplacés internes et externes. Le pays connait une forte insécurité alimentaire et nutritionnelle (26% de la population) et la détérioration des services de base, tels que la santé et l’éducation. Le Burundi est fortement dépendant de l’aide internationale et les bailleurs internationaux ont baissé leur niveau de financements, là où Monaco a choisi de maintenir son soutien à ses partenaires (O.N.G. et agences des Nations Unies).

Le secteur de l’éducation au Burundi a réalisé des progrès notables dans l’éducation primaire (taux de scolarisation, parité filles garçons) et a tenu son engagement en faveur du programme E.P.T. (Education Pour Tous). Le Burundi a placé l’éducation au cœur de sa vision de développement à long terme élaborée dans son Plan Sectoriel de Développement de l’Education et de la Formation (P.S.D.E.F. 2012-2020). Des réformes ont également été initiées pour améliorer le maintien à l’école, l’achèvement universel du cycle primaire et une formation de base solide. Malgré ces avancées, de nombreux enfants, notamment ceux en situation difficile (orphelins, enfants de la rue, enfants issus des familles extrêmement pauvres) restent en dehors de l’école ou la quittent prématurément sans espoir d’y retourner.

Le Gouvernement Princier a signé en 2014 ce projet phare de l’U.N.E.S.C.O. au Burundi. Depuis sa mise en œuvre, plus de 3.500 enfants vulnérables sont scolarisés et reçoivent des fournitures de matériels scolaires, d’uniformes, ainsi qu’un appui pédagogique et psychosocial. Le projet a également permis la formation de jeunes déscolarisés, l’alphabétisation des femmes tutrices et l’appui à des activités génératrices de revenus. L’U.N.E.S.C.O. sollicite une poursuite de financement pour une deuxième phase pour accroître le nombre d’enfants vulnérables scolarisés, suivis et recevant un appui psychosocial, augmenter la formation professionnelle des filles, l’alphabétisation des femmes tutrices et l’appui aux activités génératrices de revenus dans les 8 provinces du pays où le projet se déroule. Le projet vient en complément des projets intervenant dans l’enseignement formel.

Le projet s’inscrit dans l’esprit des Objectifs de Développement Durable de "ne laisser personne derrière" et contribue aux O.D.D. n°1 « éliminer l’extrême pauvreté », n°4 « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité » et plus particulièrement, les cibles 4.1 - enseignement primaire et secondaire gratuit pour toutes les filles et les garçons ; 4.4 - jeunes et adultes disposant de compétences techniques et professionnelles nécessaires à l’emploi et à l’entrepreneuriat ; et 4.5 - éliminer les inégalités dans le domaine de l’éducation et assurer l’égalité d’accès aux enfants en situation vulnérable, n° 5 « parvenir à l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles » et n° 10 « réduire les inégalités ».

Objectif général 

Assurer le droit à l'éducation des enfants vulnérables et leur insertion socio-économique.

Objectifs spécifiques 

  • Scolariser et apporter une assistance pédagogique et psychosociale aux filles et garçons vulnérables dans les provinces bénéficiaires
  • Réaliser des formations techniques et professionnelles en faveur des O.E.V.s, et plus particulièrement les filles déscolarisées pour une insertion sociale réussie
  • Développer l'alphabétisation des femmes tutrices des O.E.V.s
  • Développer l'autonomisation socio-économique des familles tutrices et membres des associations prenant en charge les O.E.V.s

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 5 000 enfants en situation difficile et Orphelins et Enfants Vulnérables (O.E.V) dont 3 000 filles (60%) et 2 000 garçons (40%)
  • 500 familles tutrices et biologiques des O.E.V.s
  • 20 administratifs des communes
  •  9 Comités de protection des Droits des enfants

Bénéficiaires indirects

20 000 personnes liées au projet en tant que membres des associations partenaires de mise en oeuvre, les familles élargies des O.E.V.s et familles tutrices appuyées ainsi que les populations environnantes des lieux exacts d'implantation des activités génératrices de revenus initiées par les bénéficiaires directs.

Résultats attendus

  • 5 000 enfants en situation de vulnérabilité sont scolarisés et bénéficient de l'appui psychosocial
  • 600 O.E.V.s, dont spécialement les filles déscolarisées, disposent d'un métier
  • Un système communautaire de prise en charge et de protection sociale des enfants est mis en place et est opérationnel dans chaque province
  • 500 femmes tutrices des orphelins et enfants vulnérables sont alphabétisées
  • 600 femmes tutrices et membres des associations prenant en charge les O.E.V.s sont économiquement autonomes
  • 600 jeunes filles et garçons sont sensibilisés aux violences basées sur le genre, la transmission du VIH/Sida, l'éducation sexuelle et la santé de la reproduction dont les grossesses non désirées et précoces
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Burundi/UNESCO-Promotion-de-la-scolarisation-des-enfants-vulnerables-et-en-particulier-des-filles

Accessibilité