Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Burundi > FIGHT AIDS MONACO - Contribution à la prise en charge des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) des Provinces Bururi et Rumonge

FIGHT AIDS MONACO - Contribution à la prise en charge des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) des Provinces Bururi et Rumonge

Porteur de projet

Fight Aids Monaco

Localisation Provinces Bururi et Rumonge
Dates 01/01/2020 31/12/2022
Domaine d'intervention Santé
Financement 64 757,00 €

Contexte et problématique :

Classé 185ème sur 189 de l'Indice de Développement Humain en 2019, le Burundi reste un Etat parmi les plus pauvres se trouvant toujours dans un contexte politique et socio-économique particulier depuis 2015. Malgré sa situation fragile, le gouvernement burundais reste engagé pour répondre aux problématiques liées à la pandémie du VIH/SIDA : si la prévalence du VIH au Burundi n’est que de 0,7%, ce pourcentage est plus élevé dans certaines catégories, notamment parmi les professionnelles du sexe (21,3%), parmi leurs clients (3,8%) ainsi que leurs partenaires (5,2%) (2019 ONUSIDA Spectrum).

Depuis 2002, le pays met en œuvre un vaste programme visant la riposte nationale contre le VIH/SIDA, afin d'atteindre les objectifs fixés à travers les plans stratégiques nationaux et assurer un accès universel à des services de prévention, de soins et d'appui de qualité en matière de VIH/SIDA.

Si des progrès notables ont été accomplis et des actions ont été mises en place dans la lutte contre le VIH/SIDA au Burundi ( création de nombreux centres de dépistage et de centres médicaux pour les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) ; définition et mise à jour d'un protocole national sur la prise en charge des PVVIH ; financement des antirétroviraux (ARV) et des médicaments contre les infections opportunistes par le Ministère de la Santé, etc.), des défis persistent, notamment la faible couverture du traitement ARV chez les enfants (46%) ainsi que la faible accessibilité à la charge virale (34.9%) (OMS, 2018).

Les PVVIH, notamment en milieu rural, nécessitent un appui plus particulier sur le plan médical, psychosocial, juridique et même économique. Les faibles revenus de la population en général (environ 65% de la population vit sous le seuil de pauvreté) et des PVVIH en particulier plongent ces dernières davantage dans la vulnérabilité. A cela s’ajoutent des difficultés d’accès des PVVIH aux hôpitaux et aux médecins spécialistes, notamment les gynécologues, ainsi qu’aux laboratoires d’analyses. Des conflits fonciers ou de succession touchent particulièrement les veuves et les orphelins vivant avec le VIH. En effet, après la mort du chef de famille, certains membres de la famille veulent chasser la veuve pour s’approprier les biens du défunt (terrain et autres) et accusent la veuve d’avoir « apporté » le sida dans la famille. Une assistance juridique pour ces femmes et orphelins demeure nécessaire.

La Direction de la Coopération apporte son soutien à Fight AIDS Monaco qui mène des actions au Burundi pour la prise en charge des PVVIH depuis 2007. Dans ce contexte, le présent projet porté par Fight AIDS, avec son partenaire local la FVS-Amie des Enfants, vise à contribuer à la prise en charge médicale, psychosociale et juridique des PVVIH des provinces Bururi et Rumonge au Burundi. Il représente la poursuite d’un précédent projet, financé par la DCI durant la période 2017-2019. 

Bénéficiaires :

Bénéficiaires directs : 1.320 PVVIH réparties comme suit : 977 femmes, 79 hommes, 153 filles âgées de 16-25 ans, 17 garçons âgés de 16-25 ans, 80 filles âgées de moins de 16 ans et 14 garçons âgés de moins de 16 ans.

Bénéficiaire indirects : les membres des familles des PVVIH.

Objectif général :

Contribuer à la prise en charge médicale, psychosociale et juridique des PVVIH des provinces Bururi et Rumonge au Burundi.

Objectifs spécifiques :

  • Améliorer l’accès aux services de santé et d’appui psychosocial des PVVIH des provinces Bururi et Rumonge ;
  • Apporter une assistance juridique aux PVVIH des provinces Bururi et Rumonge.

Résultats attendus :

  • 320 PVVIH ont accès aux services médicaux et psychosociaux chaque mois dans les centres de santé les plus proches de chez eux ;
  • 320 PVVIH bénéficient des examens de laboratoire pour le suivi biologique, y compris le dosage des CD4 et le comptage de la charge virale tous les 6 mois ;
  • 1.000 femmes et filles PVVIH bénéficient des consultations gynécologiques par un spécialiste en cas de besoin ;
  • 50 dossiers juridiques impliquant les PVVIH sont introduits et défendus par l’avocate assistante juridique de la FVS antenne Bururi.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Burundi/FIGHT-AIDS-MONACO-Contribution-a-la-prise-en-charge-des-Personnes-Vivant-avec-le-VIH-PVVIH-des-Provinces-Bururi-et-Rumonge

Accessibilité