Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Burundi > BIBLIOTHÈQUES SANS FRONTIÈRES - Des outils numériques dans les communautés de base pour les enfants vulnérables, facteur de maintien et de réinsert...

BIBLIOTHÈQUES SANS FRONTIÈRES - Des outils numériques dans les communautés de base pour les enfants vulnérables, facteur de maintien et de réinsertion scolaire et sociale

Porteur de projet

Bibliothèques Sans Frontières

Localisation Bujumbura
Dates 01/01/2020 31/12/2022
Domaine d'intervention Education
Financement 200 000,00 €

Contexte et problématique :

Classé 185ème sur l’Indice du Développement Humain en 2018, le Burundi subit les conséquences d’une crise socio-politique qui a éclaté en 2015, qui a détérioré les services de base tels que la santé et l’éducation. Les bailleurs internationaux ont fortement baissé leur niveau de financements au Burundi, là où Monaco a choisi de maintenir son soutien à ses partenaires (ONG et agences des Nations Unies).

Le Burundi a placé l’éducation au cœur de sa vision de développement à long terme élaborée dans son Plan Sectoriel de Développement de l’Education et de la Formation (P.S.D.E.F. 2012-2020). S’il est vrai que le Burundi a réalisé des progrès notables dans l’éducation primaire (taux de scolarisation, parité filles garçons) et a tenu son engagement en faveur du programme E.P.T. (Education pour Tous), de nombreux efforts restent encore à faire, et la situation des enfants vulnérables et défavorisés demeure une problématique centrale. On estime à plus de 600.000 les enfants en situation de grande vulnérabilité au Burundi, dont 5.000 sont en situation de rue.

Malgré les efforts combinés des différents acteurs intervenant pour la protection de l’enfance au Burundi, des centaines d’enfants localisés dans les quartiers périphériques sont encore privés d’accès aux services sociaux de base (éducation, protection sociale, santé, sécurité, etc.). En particulier en milieu urbain, leurs droits et leur réintégration sociale sont relégués au second plan en raison des immenses défis que connaît le pays. Confrontés à eux-mêmes, ces enfants développent des stratégies de survie (violence, petite délinquance, mendicité, etc.).

Une nouvelle directive des autorités nationales impose désormais aux organisations œuvrant auprès des enfants les plus vulnérables de relocaliser leurs interventions au plus près des communautés d’origine, afin d’éviter des départs massifs vers le centre-ville. Dans ce cadre, Bibliothèques Sans Frontières (B.S.F.), ONG française, s’efforce, via l'outil des Ideas Box (médiathèque numérique en kit), de renforcer l'accès à l'éducation et à l'alphabétisation des enfants et jeunes adultes en situation de rue afin de favoriser leur réintégration sociale, familiale et scolaire. B.S.F. utilise la technologie pour apporter une réponse innovante en matière d'éducation formelle et non formelle, d'alphabétisation ainsi que de renforcement de capacités.

Le présent projet est une poursuite d’un premier partenariat entre B.S.F. et la D.C.I. autour du projet « une médiathèque portative pour les enfants et jeunes adultes en situation de rue » mis en œuvre de 2017 à 2019. Le projet a permis de contribuer à la cohésion sociale dans la communauté, au travers d’une approche à la fois participative et inclusive. Plus de 1.500 enfants en situation de rue, ont eu accès à des outils et des contenus d’apprentissage de qualité favorisant leur réintégration au sein de leur communauté et le retour à l’école. Le modèle est réplicable à travers le pays. Le projet proposé vise à étendre les activités de B.S.F. et de son partenaire local Giriyuja avec le déploiement d’une nouvelle Ideas Box et de 2 kits Ideas Cube vers les quartiers périphériques de Bujumbura afin que les enfants les plus vulnérables notamment ceux en situation de rue aient accès à des services d’éducation et de formation.

Le projet s'inscrit dans le cadre du Programme-Phare de la Coopération monégasque en faveur des enfants vulnérables et en situation de rue. Il contribuera à la mise en œuvre de l’Objectif de Développement Durable n°4 « éducation de qualité », notamment ses cibles n° 4.1 « éducation scolaire », n° 4.4 « compétences et accès à l’emploi », n° 4.5 « égalité des chances », n° 4.6 « apprentissage fondamentaux », n° 4.7 « éducation pour le développement durable ».

Objectif général

Favoriser le maintien et la réinsertion socio-scolaire des enfants les plus vulnérables dans les communautés de base au Burundi.

Objectifs spécifiques

  • Favoriser l’accès à une éducation de qualité pour les enfants déscolarisés (ou en voie de déscolarisation) de 2 communautés de base au sein des centres des partenaires ;
  • Renforcer la protection et l’intégration des enfants les plus vulnérables de 2 communautés de base ;
  • Créer et dynamiser des centres de références multipartenaires de réinsertion scolaire dans les deux 2 communautés de base.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs:

  • 3.000 enfants en situation de vulnérabilité, dont 500 en situation de rue ;
  • 100 jeunes adultes de la rue ayant entre 18 et 25 ans et vivant de la délinquance ;
  • 5 membres du personnel (assistants sociaux et psychologues, animateurs).

Bénéficiaires indirects: Les professeurs de plus de 10 écoles ; les jeunes des communautés ainsi que leurs parents ; les communautés d’accueil qui auront accès aux outils pour renforcer les liens.

Résultats attendus :

  • plus de 3.000 enfants vulnérables fréquentent un espace protecteur et sécurisé d’apprentissage, de création et d’échanges et ont accès à des contenus pédagogiques et ludiques adaptés ; 
  • plus de 50 jeunes adultes suivent et réussissent une formation professionnelle ; 
  • plus de 10 staffs partenaires et 10 professeurs des écoles témoignent d’une amélioration de la qualité de leur prise en charge et de leur enseignement ;
  • plus de 40 enfants à besoins spécifiques (handicap, santé mentale) bénéficient d’activités adaptées ;
  • plus de 1.000 personnes des communautés d’accueil fréquentent le centre ;
  • les activités (pédagogiques, éducatives…) de 2 centres d’accueil de référence sont renforcées grâce au déploiement des outils Ideas Box et Ideas Cube ;
  • plus de 3 organisations locales par centres réfèrent leurs enfants vulnérables dans les centres ;
  • plus de 200 enfants sont rescolarisés avec le support de l’Ideas Box.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Burundi/BIBLIOTHEQUES-SANS-FRONTIERES-Des-outils-numeriques-dans-les-communautes-de-base-pour-les-enfants-vulnerables-facteur-de-maintien-et-de-reinsertion-scolaire-et-sociale

Accessibilité