Accueil > Projets > Les projets de la Coopération monégasque > Afrique de l'Est et Australe > Afrique du sud > AMREF - Promotion de la santé scolaire chez les enfants scolarisés dans la Province de Limpopo

AMREF - Promotion de la santé scolaire chez les enfants scolarisés dans la Province de Limpopo

Porteur de projet

AMREF Afrique du Sud

AMREF Monaco

Localisation Province de Limpopo, Afrique du Sud
Durée 2018 - 2021
Domaine d'intervention Santé
Financement 250 000,00 €

Contexte et problématique

L’Afrique du Sud, pays à revenu intermédiaire, est classé 119ème sur 188 pays à l’indice du développement humain 2016. Avec une population de 55 millions de personnes, le pays fait face à un chômage considérable, touchant 25% de la population et 50% des jeunes de 15 à 35 ans. Il existe également de fortes inégalités et un niveau de pauvreté très élevé dans les ménages, en particulier dans les zones reculées où l’accès aux services publics est insuffisant. Le pays est touché par le « quadruple fardeau des maladies » qui sont : le VIH/SIDA et la tuberculose, la mortalité maternelle et infantile, les maladies non-transmissibles et les violences et blessures.

La Province de Limpopo est une province défavorisée comptant 5.6 millions de personnes dont 80% vivant en zone rurale et un tiers de la population composé de jeunes enfants en dessous de l’âge de 15 ans. Le manque d’accès aux services de santé de qualité se traduit par des taux élevés de mortalité maternelle, un taux de fécondité élevé (en particulier dû aux grossesses chez les adolescentes) et des comportements à risque des jeunes, notamment en termes de santé sexuelle et reproductive.

Limpopo est également la deuxième Province comptant le plus grand nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté (Les districts de Sekhukhune et Vhembe sont les plus affectés). Cette situation impacte la capacité de la population d’acquérir une éducation, notamment une éducation tertiaire, souvent nécessaire pour obtenir un emploi rémunéré dans le secteur formel.

Le Département de la Santé de Limpopo fait face à de multiples défis de pauvreté forte incidence de la malnutrition sévère, les maladies diarrhéiques et la prévalence du VIH/SIDA. Dans le milieu scolaire, les enfants vivant avec des problèmes de santé et nécessitant un traitement ne sont souvent pas diagnostiqués ni traités.

Le Gouvernement Sud-Africain s’est engagé à améliorer son système de santé à travers une stratégie de redynamisation de la santé primaire et d’accès aux services de santé. Cette stratégie s’inscrit dans le Plan de Développement National 2030 et le Cadre Stratégique à Moyen Terme (2015 -2020).

Le soutien du Gouvernement Princier au projet permettra d’apporter une solution aux défis de la santé des enfants en milieu scolaire, en intensifiant les messages de santé, l’accès au dépistage scolaire et l’aiguillage vers les établissements de santé, la promotion de santé scolaire, la participation des membres de l’organe scolaire et les communautés sur l’importance de la santé scolaire pour améliorer la santé des enfants dans les districts de Sekhukhune et Vhembe. Le projet contribue également au « Programme Intégré de Santé Scolaire » du Gouvernement Sud-Africain qui a pour objectif de fournir un service de soins complet dans toutes les écoles et l’intégrant dans le « paquet minimum » de santé.

L’AMREF est un partenaire de la Coopération monégasque travaillant en faveur de la santé maternelle et infantile et du renforcement des systèmes de santé (Ethiopie, Sénégal, Afrique du Sud). Ce projet est mis en œuvre par le Bureau Afrique du Sud avec le soutien de l’AMREF Monaco.

Le projet contribue à l’ODD N°3 « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge » et notamment aux cibles 3.1, 3.2, 3,3, 3.4, 3.5, 3.7 et 3.8.

Objectif général du projet

Prévenir les décès et les maladies chez les enfants scolarisés dans les districts de Sekhukhune et de Vhembe de la Province de Limpopo.

Objectifs spécifiques

  • promouvoir l’apprentissage à l’éducation de la santé en participant à des clubs de santé scolaire
  • soutenir les programmes de santé en milieu scolaire
  • renforcer la participation communautaire sur la santé des enfants
  • renforcer le suivi, l’évaluation et les données probantes pour une meilleure politique et pratique de santé scolaire intégrée

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 128000 lycéens
  • 480 éducateurs de pairs et de vie
  • 160 infirmières en santé scolaire
  • 800 membres de l’organe de direction des écoles
  • 640 agents de santé communautaire
  • 2000 membres de la communauté

Bénéficiaires indirects

La population des Districts de Vhembe (1.367.186) et de Sekhukhune (1.138.357).

Résultats attendus

  • la participation des enfants à l’éducation de la santé scolaire est accrue avec une meilleure connaissance des attitudes et des pratiques de la santé
  • les capacités des éducateurs, infirmières et des membres de l’organe de direction des écoles sont renforcées pour soutenir et promouvoir la santé en milieu scolaire
  • la communauté est sensibilisée à l’éducation à la santé et participe aux opérations de promotion sur la santé en milieu scolaire
  • le plan d’action pour la promotion de la santé en milieu scolaire est suivi et évalué et les résultats sont diffusés
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Projets/Les-projets-de-la-Cooperation-monegasque/Afrique-de-l-Est-et-Australe/Afrique-du-sud/AMREF-Promotion-de-la-sante-scolaire-chez-les-enfants-scolarises-dans-la-Province-de-Limpopo

Accessibilité