Accueil > Priorités > Cartographie des projets en cours > Afrique de l'Ouest > Sénégal > EDM - Amélioration de la sécurité alimentaire au Sahel par la formation et le financement des petits producteurs agricoles dans la production, la t...

EDM - Amélioration de la sécurité alimentaire au Sahel par la formation et le financement des petits producteurs agricoles dans la production, la transformation, la conservation et la commercialisation des produits agricoles – PHASE II

Porteur de projet

Entrepreneurs Du Monde (EDM)

Localisation Vallée du fleuve Sénégal
Dates 01/01/2021 31/12/2023
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 300 000,00 €
Organisation internationale Entrepreneurs du Monde

Contexte et problématique :

Le Sénégal compte parmi les pays les moins avancés. Situé dans la bande Sahélienne, où les crises alimentaires et nutritionnelles sont fréquentes, les défis socio-économiques sont nombreux. La région de Matam figure parmi les régions qui enregistrent au Sénégal le taux le plus élevé de pauvreté et d’immigration. Ainsi, les petits producteurs agricoles, notamment les femmes assument un rôle économique et social essentiel. Ces organisations pratiquent l’agriculture toute l’année en variant les productions avec une prédilection pour les produits céréaliers en période hivernale et l’oignon en contre-saison. Principale culture de rente dans la région de Matam, la filière oignon fourni l’essentiel des revenus monétaires aux familles. C’est en travaillant sur cette filière qu’ Entrepreneurs Du Monde (EDM) améliore l’autonomisation économique des petits producteurs et notamment des femmes, freinée par un ensemble de contraintes : mauvaise maitrise de l’itinéraire technique de l’oignon, la trop grande dépendance aux intrants chimiques, la mauvaise qualité de la semence utilisée, les difficultés à financer l’acquisition des outils, l’absence de moyens de conservation ou de dispositifs de transformation. 

EDM est un partenaire régulier de la Coopération monégasque. Le partenariat entre Entrepreneurs du Monde et la DCI a démarré en 2011 au Burkina Faso dans le champ de l’accès à l’énergie (Nafa Naana). En 2018, la DCI a poursuivi son appui à Entrepreneusr du Monde au Sénégal (2018-2020) dans la région de Matam pour un projet
d’ « Amélioration de la sécurité alimentaire au Sahel par la formation et le financement des petits producteurs agricoles dans la production, la transformation, la conservation et la commercialisation des produits agricoles ». La F2IAM a par ailleurs investi dans le fonds d’investissement solidaire «Micro Finance Solidaire».

Afin de pérenniser les actions mises en place, la coopération monégasque souhaite étendre son appui pour trois années supplémentaires.

Ce projet contribue aux Objectifs de Développement Durable 1 « Pas de pauvreté » (cible 1.5), 2 « Faim zéro » (cible 2.3, 2.4), 5 « Egalité entre les sexes » et 12 « Consommation et production responsable » (12.3 et 12.a). Il constitue aussi une réponse à l’ODD 13 « Lutte contre les changement climatiques » en contribuant à l’adapation des populations aux changements climatiques (résilience).

Bénéficiaires :

Bénéficiaires directs :

  • 4 000 micro-entrepreneurs ruraux (95% de femmes) accompagnées par des financements, des formations et un suivi-accompagnement individualisé dans leurs activités génératrices de revenus ;
  • 660 petits producteurs et productrices (10% de jeunes et 50% de femmes) formés et accompagnés sur les techniques agro écologiques de production ;
  • 10 producteurs formateurs relais et 20 groupements de promotion féminine (environ 500 personnes) formées sur les techniques de transformation céréalières et les usages productifs de l'énergie ;
  • 20 personnes formées parmi les équipes des partenaires locaux (Fawrou Remobe, Fansoto, l’APOV et la Fédération départementale des comités de gestion communautaire des GPF de Matam). Elles bénéficieront d’un transfert de compétences de la part d’EdM.

Bénéficiaires indirects :

  • estimés à 25 000 personnes (familles des bénéficiaires directs). 

Objectif général 

Améliorer les capacités de résilience des petits producteurs de la Vallée du fleuve face au changement climatique par le renforcement des filières agricoles et l’amélioration de l'accès aux services financiers pour dynamiser le développement rural.

Objectifs spécifiques 

Lutter contre l’insécurité alimentaire le long de la vallée du fleuve Sénégal, dans un contexte de changement climatique accéléré, par le renforcement d’une filière intégrée de valorisation de la production agricole et la création d’une ferme-école agroécologique.

Résultats attendus

  • Deux magasins de stockage innovants à Matam sont disponibles et opérationnels
  • Les capacités organisationnelles et financières des unités créées sont renforcées afin que les petits producteurs puissent avoir un accès permanent et durable à des infrastructures performantes.
  • Les petits producteurs améliorent leurs compétences en techniques agricoles (production, conservation et distribution)
  • Les petit producteurs ont accès à des solutions de financement innovantes afin de développer leurs activités agricoles ou de contre-saison, d’accéder aux marchés et améliorer les revenus du foyer
  • Le projet atteint un niveau de performance social élevé, les résultats obtenus permettent une réplication.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Priorites/Cartographie-des-projets-en-cours/Afrique-de-l-Ouest/Senegal/EDM-Amelioration-de-la-securite-alimentaire-au-Sahel-par-la-formation-et-le-financement-des-petits-producteurs-agricoles-dans-la-production-la-transformation-la-conservation-et-la-commercialisation-des-produits-agricoles-PHASE-II

Accessibilité