Accueil > Priorités > Cartographie des projets en cours > Afrique de l'Ouest > Burkina Faso > PLANÈTE ENFANTS & DÉVELOPPEMENT - Améliorer la qualité de l’éducation préscolaire et favoriser le développement des enfants

PLANÈTE ENFANTS & DÉVELOPPEMENT - Améliorer la qualité de l’éducation préscolaire et favoriser le développement des enfants

Porteur de projet

Planète Enfants & Développement (PE&D)

Localisation Burkina Faso
Dates 01/01/2021 31/12/2023
Domaine d'intervention Education & protection de l’enfance
Financement 210 000,00 €

Contexte et problématique

L’Accord-Cadre de Coopération signé entre Monaco et le Gouvernement du Burkina Faso le 17 février 2012, et son avenant signée le 14 juin 2016, citent l’éducation (article 4) au cœur des priorités de coopération entre les deux pays. Par ailleurs, le Ministère burkinabè de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (MENA/PLN), a fait de la préscolarisation une priorité nationale. La Politique Sectorielle d’Education 2014-2023 (PSE/BF) met l’accent sur l’éducation préscolaire (enfants de 3 à 6 ans), la nécessité d’accroître les capacités d’accueil du préscolaire en prenant en compte les besoins spécifiques et l’importance de sensibiliser les parents pour améliorer la demande d’éducation préscolaire. Mais malgré ces efforts, le taux de préscolarisation au Burkina Faso reste l’un des plus bas de l’Afrique sub-saharienne avec 5.2% d'enfants préscolarisés en 2019.

La région de l’Est du pays, avec 1,4% de taux de préscolarisation, se classe à la dernière place de toutes les régions. Par ailleurs, l’arrivée massive des populations déplacées dans les centres urbains tels que Ouagadougou, Fada et Diabo accroit l’insécurité et la vulnérabilité des enfants de moins de 5 ans, représentant aujourd'hui 17% de la population burkinabè. L’ONG française Planète Enfant et Développement (PE&D) intervient en accompagnement des politiques publiques pour renforcer une éducation préscolaire de qualité, adaptée aux réalités socioculturelles et économiques du Burkina Faso. Ce nouveau projet s’inscrit dans la continuité du projet « Améliorer la qualité de l’éducation préscolaire et favoriser le développement des jeunes enfants au Burkina Faso » soutenu par la DCI de janvier 2018 à juin 2020. Le partenariat avec Planète Enfant et Développement a débuté en 2018 par une visite de LL.AA.SS le Prince et la Princesse et le Président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré ainsi que sa femme (le 11 janvier 2018) clôturé par la signature d’un Protocole d’Entente entre M. Tonelli et Mme Benzemo (Représentante Pays PED).

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 3.500 enfants âgés de 3-6 ans qui ont accès à une éducation préscolaire de qualité et à des animations culturelles favorisant leur épanouissement (notamment les filles et des enfants déplacés) - 200 000 parents ont accès à des informations de qualité sur le développement des enfants entre 0-6 ans - 43 acteurs du projet renforcent leur compétences (association locale, membre des comités de gestion, acteurs de l’éducation).

Bénéficiaires indirects :

  • 300.000 parents d’enfants reçoivent des informations sur l’éveil et l’éducation des jeunes enfants et 1.000 professionnels de l’éducation de jeunes enfants bénéficient d’un outil de suivi de la progression des enfants.

Objectif général du projet

Lutter contre la pauvreté et les inégalités en investissant dans la petite enfance au Burkina Faso.

Objectifs spécifiques

  • Améliorer l’accès à des écoles préscolaires publiques et à des aires de jeux dans les régions du Centre et de l’Est du Burkina Faso (accès) ;
  • Améliorer la protection et l’éducation des jeunes enfants (qualité) ;
  • Renforcer le plaidoyer sur le développement de la petite enfance.

Résultats attendus

  • Centre d’Éveil et d’Éducation Préscolaire (CEEP) public est réhabilité et répond aux normes burkinabè ;
  • CEEP publics sont équipés et aménagés ;
  • Comités de Gestion (COGES) sont renforcés ;
  • 2 aires de jeux sont aménagées ;
  • 180 enfants issus de milieux défavorisés bénéficient de bourses scolaires ;
  • Un outil de suivi de la progression des enfants est conçu ;
  • La Boîte à Outils du Préscolaire est développée ;
  • L’entreprise sociale Biibop développe son réseau de distribution et sa force de vente ;
  • Les parents ont accès à des informations de qualité sur le développement des enfants entre 0-6 ans ;
  • Les enfants de 3-6 ans, issus de milieux vulnérables s’épanouissent au travers d’animations de quartier ;
  • Un cadre de concertation régional sur le secteur de la petite enfance est mis en place ;
  • Les autorités locales (mairies) incluent le Développement de la Petite Enfance (DPE) dans leur plan de développement communal (PDC) ;
  • Les autorités locales renforcent le cadre légal en matière de services d’éveil et d’éducation des jeunes enfants ;
  • Les professionnels de la petite enfance sont renforcés et valorisent leur secteur.
http://cooperation-monaco.gouv.mc/Priorites/Cartographie-des-projets-en-cours/Afrique-de-l-Ouest/Burkina-Faso/PLANETE-ENFANTS-DEVELOPPEMENT-Ameliorer-la-qualite-de-l-education-prescolaire-et-favoriser-le-developpement-des-enfants

Accessibilité