Accueil > Actualités > Rencontre entre le Gouvernement Princier et le nouveau représentant du HCR en France et à Monaco

Rencontre entre le Gouvernement Princier et le nouveau représentant du HCR en France et à Monaco

Mme Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération accompagnée d'une délégation*, a reçu, vendredi 11 janvier, Paolo Artini, nouveau représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) en France et à Monaco.

De gauche à droite, en face de M. Paolo Artini, nouveau représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) : Mmes Emilie Larese Silvestre, coordinatrice des programmes de la Coopération monégasque ; Marie-Noëlle Albertini, Conseiller Diplomatique auprès du Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération ; Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération et Bénédicte Schutz, Directeur de la Coopération Internationale ©Direction de la Communication/Michael Alesi

Cette rencontre a eu lieu dans le prolongement de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies le 17 décembre dernier du Pacte mondial pour les réfugiés, sous l’impulsion du HCR qui a mené le processus de consultation et de négociation. Le Pacte renouvelle la réponse de la communauté internationale face aux défis soulevés par des déplacements forcés de grande ampleur, en appui aux pays hôtes et aux réfugiés.

Ainsi, considérant les besoins toujours croissants du HCR, dont la population-cible a doublé depuis 2010 pour atteindre près de 80 millions de personnes vulnérables, réfugiées, déplacées ou apatrides, le Gouvernement Princier a décidé d’augmenter, en 2019, son soutien opérationnel au HCR. Celui-ci permettra d'aider 4 700 adultes, réfugiés au Maroc et en Tunisie, à trouver un emploi et de favoriser la scolarité de plus de 4 300 enfants réfugiés au Liban et en Mauritanie.

La réunion de travail a été, en particulier, l'occasion d'évoquer les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, célébrés cette année. Monaco, signataire de cette convention depuis 1993, a fait du droit à l’éducation pour les enfants vulnérables, incluant les enfants réfugiés, déplacés ou apatrides, une priorité.

Cette rencontre illustre l’attachement de Monaco au respect du droit d’asile et aux valeurs d’humanité et de solidarité qu’il promeut  et l’engagement des Autorités monégasques dans son soutien aux  actions du HCR pour venir en aide à des réfugiés qui fuient les crises et conflits.

Pour rappel, le HCR constitue l’un des trois partenaires onusiens privilégiés de la Coopération monégasque, avec le Programme Alimentaire Mondial et l’Organisation Mondiale de la Santé.

Paolo Artini travaille depuis 1993 pour le HCR. Il a été en poste dans de nombreux pays dont le Koweït, la Mauritanie, l'Éthiopie, les Balkans et l’Italie. Avant d’être nommé fin 2018 en France, il a exercé les fonctions de représentant adjoint pour le HCR en Turquie et au sein de la représentation régionale d’Europe de l’Ouest.

*: Mmes Bénédicte Schutz, Directeur de la Coopération Internationale,  Marie-Noëlle Albertini, Conseiller Diplomatique auprès du Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération et Emilie Larese Silvestre, coordinatrice des programmes de la Coopération monégasque.

30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant : Le Lycée Albert 1er accueille une exposition sur la traite des enfants

07 novembre 2019

En cette année anniversaire des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), une exposition sur le thème de la traite des... Lire la suite[+]

Premier Conseil de Gouvernement pour Laurent Anselmi

23 octobre 2019

Ce matin s’est déroulé le premier Conseil de Gouvernement en présence de Laurent Anselmi, nouveau Conseiller de Gouvernement – Ministre des Relatio... Lire la suite[+]

http://cooperation-monaco.gouv.mc/Actualites/Rencontre-entre-le-Gouvernement-Princier-et-le-nouveau-representant-du-HCR-en-France-et-a-Monaco

Accessibilité