Accueil > Actualités > Bilan 2018-2020 : Monaco a aidé 2,4 millions de bénéficiaires directs

Bilan 2018-2020 : Monaco a aidé 2,4 millions de bénéficiaires directs

Au cours de la première moitié de l’année 2021, la Coopération monégasque a dressé le bilan de son plan stratégique 2018-2020. Un chiffre-clé ressort : 2,4 millions de bénéficiaires directs. La santé reste le domaine d’intervention principal, avec 32% des moyens engagés, pour 1 million de bénéficiaires.

De 2018 à 2020, le Gouvernement Princier a mobilisé 58,3 millions d’euros d’APD dans le cadre d’un Plan Stratégique, assorti de 14 recommandations qui ont été respectées à 90%, avec la lutte contre la pauvreté en ligne de mire.  Au cours de la période, Monaco a consacré 1,30% de ses recettes à l’APD, soit 497€/an par habitant.

La Coopération monégasque a concentré son action sur un nombre limité de pays partenaires, permettant de ne pas fragmenter l’aide et d’augmenter l’impact des actions. Trois zones (Afrique de l’Ouest, Afrique australe/des Grands Lacs et Méditerranée/Moyen Orient) et onze pays ont été ciblés : le Niger, le Burundi, le Mali, le Burkina Faso, le Sénégal, Madagascar, la Mauritanie, le Maroc, l’Afrique du Sud, la Tunisie et le Liban[1] . L’aide a été concentrée à 69% sur les sept Pays les Moins Avancés, permettant d’atteindre l’objectif des Nations Unies en la matière.

Comme énoncé plus haut, la santé est le domaine d’intervention qui domine l’action de la Coopération monégasque :

  • Santé - 13.6 millions d’euros investis (32% des moyens) pour un million de bénéficiaires et 300 structures soutenues. Les efforts ont porté sur la lutte contre les pandémies (paludisme et VIH-Sida), la lutte contre la drépanocytose, la réponse à la pandémie de COVID-19 (dont le mécanisme COVAX d’accès équitable au vaccin).
  • Sécurité alimentaire et nutritionnelle - nouveauté du plan 2018-2020, avec 8.5 millions d’euros mobilisés (20% des moyens) au bénéfice de 1.2 million de personnes. L’appui a permis de soutenir plus de 500.000 enfants en situation de malnutrition, d’appuyer les petits producteurs agricoles et d’apporter une réponse aux conséquences alimentaires de la pandémie de COVID-19.
  • Education et formation des jeunes – 7.9 millions d'euros (19% des moyens) au profit de 72.000 bénéficiaires et de 82 centres d'éducation et de formation. L’accès des plus vulnérables à l’instruction, la formation professionnelle des jeunes et le préscolaire ont compté parmi les priorités.
  • Insertion socio-économique - 7.7 millions d’euros (18% des moyens) ciblés sur 82.000 bénéficiaires. Le soutien à 70 structures d’aide aux personnes vulnérables ainsi qu’à 175 organisations entrepreneuriales a contribué au travail décent et durable, notamment des femmes et des jeunes.

Enfin, la période a été marquée par un contexte inédit d’urgences, lié aux conflits, aux désastres naturels, au réchauffement climatique et à la pandémie de COVID-19. Monaco s’est mobilisée et a répondu à 14 appels d’urgence (des Nations Unies ou d’ONG internationales) ainsi qu’à 82 demandes d’aide liées à l’urgence COVID-19 en 2020 (voir ici –lien vers le communiqué de décembre 2020). Signe de la solidarité dont fait preuve la Principauté, Monaco est ainsi devenue en 2020 le premier Etat donateur, per capita, du Haut-Commissariat pour les Réfugiés et du Programme Alimentaire Mondial.

[1] Classement par ordre décroissant d’Indice de Développement Humain

Monaco participe au Pré-Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires

28 juillet 2021

Cet événement voulu par le Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la Journéemondiale de l’alimentation 2019, a été organisé avec le G... Lire la suite[+]

Exposition photos dans la ville : Monaco célèbre le 70ème anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés

26 juillet 2021

Dans le cadre des 70 ans de la Convention relative au statut des réfugiés, signée à Genève le 28 juillet 1951, la Principauté de Monaco a mis en pl... Lire la suite[+]

http://cooperation-monaco.gouv.mc/Actualites/Bilan-2018-2020-Monaco-a-aide-2-4-millions-de-beneficiaires-directs

Accessibilité